VIDÉO – « Scandaleux » ! Benjamin Castaldi pousse un coup de gueule dans TPMP

Lors de l’émission “TPMP Ouvert à tous“, ce vendredi 8 janvier, Benjamin Castaldi a émis un coup de gueule au sujet de la censure sur les réseaux sociaux.

A propos de

  1. Benjamin Castaldi

Ce vendredi 8 janvier, les chroniqueurs de l’émission : “TPMP Ouvert à tous“, diffusée sur C8, étaient invités à donner leur avis sur la question suivante : “Comprenez-vous que les personnalités qui dérangent soient censurées sur les réseaux sociaux ?“. Une interrogation posée dans le contexte des événements qui ont secoué les États-Unis ce mercredi 6 janvier. Les membres du Congrès américain étaient réunis au Capitole de Washington pour officialiser la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle, des supporters de Donald Trump, chauffés à blanc par le président américain, ont investi le temple de la démocratie américaine. Quatre protestataires et un policier sont morts.

Quelques heures après les faits, Twitter a décidé de suspendre le compte de Donald Trump, orné de ses 88 millions d’abonnés fidèles. Ainsi, les chroniqueurs sont revenus sur des exemples de stars français, elles aussi censurées sur les réseaux sociaux. Il y a quelques mois, le rappeur Booba s’était fait suspendre son compte Instagram pour “injures”. L’humoriste français, Jean-Marie Bigard, aux prises de position virulentes lors de vidéos, voit lui aussi, régulièrement, ses vidéos suspendues sur Facebook.

“Les GAFA ne sont pas très regardant”

Alors animateur de l’émission, Benjamin Castaldi a poussé un coup de gueule sur le sujet : “Ce qui me choque infiniment, et tous ici, dans l’équipe de TPMP, on en est victime, c’est qu’on reçoit, dès qu’il y a un débat, quand il se passe quelque chose, des horreurs sur les réseaux sociaux. Et à ces personnes-là, on ne leur coupe ni leurs réseaux, ni rien. Les GAFA ne sont pas très regardant sur ce qu’il peut se dire”. L’ancien animateur de TF1 a notamment dénoncétous les commentaires homophobes, antisémites, racistes” qui sont propagés sur les réseaux sociaux. Il conclut alors : “Dans ces cas-là, il n’y a pas de police. Mais bizarrement, quand c’est des gens connus, on coupe. Je trouve ça absolument scandaleux“.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran TPMP

Source: Lire L’Article Complet