VIDÉO – ”Si tu préfères te prostituer à la télé…” : Audrey Fleurot, cette remarque qu’elle n’oublie pas…

Si c’est sur TF1 qu’elle cartonne tous les jeudis soir avec la série HPI, c’est bien sur France 5 dans C à vous qu’Audrey Fleurot était invitée ce mercredi 15 juin. L’occasion pour elle de raconter une anecdote savoureuse.

A propos de


  1. Audrey Fleurot

Avant de la retrouver ce jeudi 16 juin dans un nouvel épisode de HPI sur TF1, l’interprète de Morgane Alvaro, Audrey Fleurot était de passage sur France 5. L’actrice était ce mercredi 15 juin invitée de C à vous avec Melha Bedia pour présenter leur film La Très très grande classe. Son passage dans l’émission d’Anne-Élisabeth Lemoine a aussi été l’occasion de revenir à ses débuts au théâtre où elle triomphait. « J’ai vécu une espèce de transition en fait. Si vous faisiez du théâtre, vous ne faisiez pas de la télé quoi », a-t-elle raconté.

« Je me souviens quand j’ai eu le casting pour ‘Engrenages’ et que je n’ai pas pu réenchaîner avec le prochain projet parce que le tournage me prenait trop de temps, le metteur en scène avec qui je travaillais à l’époque m’a dit : ‘Bah si tu préfères te prostituer à la télévision…’« , s’est-elle souvenue dans C à vous. « C’étaient des familles : si tu faisais du théâtre public, tu ne faisais pas de théâtre privé. Si tu faisais de la télé, tu ne faisais pas du cinéma. Je trouve que les milieux sont de plus en plus poreux, heureusement », a ajouté Audrey Fleurot.

> Découvrez les looks d’Audrey Fleurot dans la saison 1 de HPI

« Mon rêve c’était de faire du théâtre »

Ce n’est pas parce qu’elle triomphe à la télévision et qu’elle apparaît aussi régulièrement sur grand écran que la star de HPI oublie la scène pour autant. « Mon rêve c’était de faire du théâtre, ça a été ma vie pendant dix ans et puis j’ai commencé à tourner. C’était du beurre dans les épinards. Et puis ça a commencé à prendre de plus en plus de temps et puis ça devenait compliqué avec les tournées », a expliqué la compagne de Djibril Glissant avant de rappeler que « tous les deux ans » elle « essaye de retourner au théâtre ». « Parce que c’est vraiment mon goût premier », s’est-elle justifiée.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet