VIDÉO – « Une grande perte » : le bel hommage de Cécile de France à Jean-François Stévenin

Jouer avec Jean-François Stévenin laisse des traces. Invitée sur le plateau de C à Vous ce mercredi 13 octobre, Cécile de France a salué le talent de l’acteur décédé quelques temps après la tournage du film Illusions Perdues.

Des rires aux larmes. Participer à l’émission C à Vous, c’est un peu comme monter à bord des montagnes russes. Bien souvent, les invités d’Anne-Élisabeth Lemoine passent par toutes les émotions à l’évocation de certains moments de leur vie. Cécile de France en a fait les frais, ce mercredi 13 octobre. Après avoir revécu avec nostalgie sa remise du César du meilleur espoir féminin pour L’auberge espagnole en 2003, la comédienne a fait la promotion de son dernier film Illusions Perdues. Dans ce drame français, adapté du roman d’Honoré de Balzac, Cécile de France est l’une des dernières actrices à avoir donné la réplique à Jean-François Stévenin, décédé le mardi 27 juillet 2021. L’occasion pour la pétillante Belge de lui rendre un tendre hommage. « C’est une grande perte, c’est un très très grand acteur, avoue Cécile de France la voix vibrante de tristesse. C’est un grand acteur qui est parti », renchérit-elle devant les chroniqueurs très émus face à la comédienne de 46 ans.

Avant cette belle intervention, Patrick Cohen souhaitait revenir sur l’époustouflante interprétation du protégé de François Truffaut. « Je dois dire qu’il y a un casting formidable, on ne va pas tous les citer, mais il y en a un que j’aimerai citer quand même et c’est Jean-François Stévenin. Je pense que c’est son dernier rôle au cinéma, assure l’animateur de l’Esprit public sur les ondes de France Culture. C’était particulièrement un très grand acteur et c’est particulièrement émouvant de le voir-là dans Illusions Perdues ». Cela ne fait aucun doute, pour Cécile de France, son partenaire d’écran était « juste incroyable ».

Un combattant face à la maladie

Le mardi 27 juillet 2021, le monde du Septième art était plongé dans une profonde tristesse. Jean-François Stévenin tirait sa révérence après avoir mené un combat contre une longue maladie. Une triste nouvelle que confirmait à demi-mot son fils, Sagamore Stévenin, dans un communiqué de presse à l’AFP. « Il est décédé à l’hôpital à Neuilly, il s’est bien battu. » Et dans cette bataille, le comédien de 47 ans a toujours été au chevet de son père. Quelques jours après le décès du célèbre réalisateur, l’aîné de cette fratrie de quatre enfants publiait un message bouleversant sur son compte Instagram.

À travers un texte poignant, l’interprète d’Alexandre Falco racontait ses derniers instants aux côtés de son papa. « Nos deux grosses mains bien enlacées je te chuchotais à l’oreille ‘N’aie pas peur… je suis là avec toi… la mort c’est doux… la mort c’est calme… la mort c’est simple… Accroche-toi à ma voix… N’aie pas peur.’ J’ai sorti de ma poche l’eau de toilette de l’Empereur et t’ai parfumé doucement. Ta femme tenait ton autre main et couvait ta vie arrivée à bout de forces… Petit à petit sur le moniteur, la ligne rouge de ton gros moteur a ralenti.. puis doucement s’est arrêtée », écrit le comédien, avant de conclure avec ces quelques mots : « Ton Amour s’est diffusé… Je dois maintenant prendre une nouvelle route.. Celle des orphelins… qui sont obligés de regarder loin. À tout de suite, Ton Bâtisseur. » Talentueux face à la caméra et combatif face à la maladie, il est difficile de ne pas dire « chapeau » à cet artiste.

Crédits photos : Capture d’écran C à vous sur France 5

Autour de

Source: Lire L’Article Complet