VIDÉO – Véronique Genest cash sur Éric Zemmour : « Il dit des choses vraies »

Invitée dans L’instant de Luxe sur Télé Star Play ce lundi 27 septembre, Véronique Genest s’est confiée sans langue de bois sur Éric Zemmour et a révélé si elle comptait voter pour lui s’il se présentait.

« Ah, Éric… » Quand Jordan de Luxe montre à Véronique Genest une photo d’Éric Zemmour, l’actrice l’appelle déjà par son prénom. « Je le connais depuis tellement longtemps, mais ce n’est pas du tout un ami, parce qu’on ne se voit jamais, donc je dis Éric parce qu’il m’est familier », a expliqué l’invitée de L’Instant de Luxe sur Télé Star Play ce lundi 27 septembre. La comédienne a commencé à côtoyer le polémiste après l’avoir rencontré dans l’émission de Laurent Ruquier On n’est pas couché sur France 2. « Je le trouvais plutôt franc, avec une sorte de vérité. Il dit des choses plutôt vraies », a-t-elle affirmé. Est-ce que cela ferait de lui un bon président pour autant ? Trop tôt pour le dire pour l’ancienne star de Julie Lescaut. « Un président pour moi ça doit avoir un programme, ça ne doit pas juste être quelqu’un qui ouvre sa gueule. Ce n’est pas ça un président », a-t-elle lancé. Celle qui affirme ne pas savoir s’il va être candidat semble toutefois prête à mettre un bulletin Éric Zemmour dans l’urne.

« Si demain il avait un programme qui me convient… Moi, je voterai pour le mec qui a un programme correct », a-t-elle lancé n’excluant donc pas de voter pour le polémiste. « Vous pourriez voter pour Éric Zemmour », l’a relancée Jordan De Luxe. « Je n’ai pas d’a priori sur personne. Maintenant, ça dépend. Parfois, il y a des choses qu’il dit qui ne résonnent pas à mes oreilles. Moi, les noms et les prénoms, ça ne résonne pas à mes oreilles », nuance-t-elle même si elle précise arriver « à comprendre » ce qu’il veut dire. L’idée développée par Éric Zemmour selon laquelle il ne faudrait autoriser en France que les prénoms français ne passe pas pour Véronique Genest. « Je ne sais pas moi, si pour s’intégrer, il ne faut pas plus aller à l’école que de changer de prénom, quoi. Et plus essayer de rendre certaines choses obligatoires, que les parents apprennent le français. Il y a peut-être des choses à faire avant que de changer les prénoms », a lancé l’artiste de 65 ans qui a souvent fait polémique pour ses prises de position ces dernières années.

« Ils veulent le descendre »

Si son soutien à Éric Zemmour est pour le moment encore timide, Véronique Genest le défend totalement quand Jordan de Luxe la fait réagir sur la couverture de Paris Match qui a publié une photo de lui avec sa conseillère. L’écrivain considère qu’il s’agit d’une atteinte à sa vie privée. « Ils veulent le descendre. Apparemment, c’est tout le temps comme ça, non ? Ça fait un moment, je trouve, que la politique n’est axée que sur ce genre de choses-là alors que ce n’est pas la chose à laquelle on devrait s’intéresser », a estimé l’actrice dans L’Instant de Luxe. Un clin d’œil à 2017 et à l’élection « volée » aux Républicains, selon Éric Zemmour, par la justice qui n’avait pas épargné François Fillon en pleine campagne présidentielle.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture Télé Star Play

Autour de

Source: Lire L’Article Complet