VIDEO Virginie Guilhaume : ces lourdes séquelles dont elle souffre encore, un an après avoir contracté la Covid-19

Un an après avoir contracté la Covid-19, Virginie Guilhaume a révélé avoir gardé des séquelles dans l’émission de Jordan de Luxe sur Non Stop People. L’ancienne animatrice de France 2 n’aurait toujours pas retrouvé le goût et l’odorat.

Virginie Guilhaume

Tout le monde ne réagit pas de la même manière face à la Covid-19. Certains se remettent sur pied après seulement quelques jours au lit quand d’autres doivent faire l’objet d’une hospitalisation. Ce fut le cas il y a quelques semaines de Moundir, ancien aventurier de Koh-Lanta. Heureusement, l’animatrice Virginie Guilhaume, elle, y a échappé. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle n’a pas elle aussi rencontré des difficultés. “J’ai eu cette fameuse Covid, puisqu’elle est féminine cette Covid, il y a un an et demi. Et depuis, j’ai la fameuse anosmie et agueusie. C’est-à-dire que j’ai perdu l’odorat et le goût. Je ne l’ai toujours pas recouvré. Je suis à 40% quelque chose comme ça”, a confié l’ancienne vedette de France 2 dans l’émission de Jordan de Luxe sur Non Stop People. Un crève-cœur pour la maman de deux enfants, qui est une grande passionnée de cuisine. D’ailleurs si elle n’avait pas été animatrice, elle aurait rêvé de devenir nez. Un rêve sur lequel elle peut désormais définitivement tirer une croix…

Pourquoi Virginie Guillhaume a-t-elle quitté France 2 ?

Au cours de cet entretien, Virginie Guillhaume s’est également confiée sur ses années passées au sein de France 2, où elle animait notamment les Victoires de la musique. Un poste pour lequel elle touchait beaucoup moins que la concurrence. En effet selon Benjamin Castaldi, un prime sur TF1 serait rémunéré entre 20 000 et 30 000 euros. Une somme divisée par deux sur la deuxième chaîne du poste. “C’était dans les 15 000 euros bruts, il me semble”, a révélé la compagne de Stéphane Gateau. Et comme elle n’a pas manqué de le préciser, cela ne couvrait pas uniquement l’animation de la soirée : en amont, il y avait “3 mois, à peu près, de travail” de préparation.

Mais ce n’est pas en raison de son salaire que Virginie Guilhaume a fini par quitter le service public, en 2016. Comme l’avait rapporté TV Mag à l’époque, elle souhait une “émission régulière” afin de créer un véritable lien avec le public. Mais France Télévisions ne lui aurait jamais donné sa chance. Depuis, celle qui animait les soirées musicales de France 2 se fait très discrète sur le petit écran

Source: Lire L’Article Complet