VIDEO Zinédine Zidane : cette énorme déception qu’il a causée chez un fan, bien malgré lui

Raphaël est un fan de football. Ce juriste dans le monde du sport a profité de son passage dans l’émission Tout le monde veut prendre sa place ce mercredi 31 mars pour dévoiler une anecdote sur sa « rencontre » décevante avec Zinédine Zidane.

Zinedine Zidane

Nagui

Dans le monde du football, les plus grands joueurs se comptent sur les doigts de la main. Zinédine Zidane en fait partie depuis qu’il a remporté le titre de champion du monde avec l’équipe de France en 1998. Pour chaque grand amateur du sport au ballon rond, faire sa rencontre est un rêve ultime. Raphaël fait partie de ceux-là. Le jeune homme était d’ailleurs à deux doigts de le réaliser. A l’époque, stagiaire à Paris, il accepte un job étudiant pour arrondir les fins de mois : « Quand je suis arrivé à Paris, j’étais livreur à vélo de repas en complément de mon travail […] et un jour je ne fais pas attention, je prends une commande d’un restaurant, je me dirige vers les beaux quartiers parisiens, rien d’anormal jusque-là. Je regarde les instructions que j’ai puisque tout se fait sur le téléphone et c’est “sonner à Zinedine Z” ». Une course pour laquelle Raphaël va évidemment s’emballer. Le candidat de Tout le monde veut prendre sa place a alors la certitude qu’il va rencontrer l’un des plus grands joueurs de football.

La tension à son comble

« Là, mon cœur s’emballe, révèle Raphaël à Nagui. Je commence à sonner une première porte, une deuxième porte et dans ma tête, c’est sûr, je vais rencontrer Zinédine Zidane. Je suis fan de foot ! » Face à autant d’excitation, le compagnon de Mélanie Page n’a pu s’empêcher de voir l’entourloupe arriver en réagissant avec ironie : « Tout le monde sait qu’il vit à Paris ! Fan de foot mais pas bien informé quand même ! »

Raphaël a alors joué sur le fait que les résidences secondaires n’étaient pas inhabituels chez les joueurs fortunés et que par, conséquent, le mari de Véronique pouvait être propriétaire d’un bien dans la capitale. S’il l’a évoqué avec humour et beaucoup de recul ce mercredi 31 mars, le candidat est tombé de très haut sur l’instant : « J’arrive dans l’immeuble […] et au moment où je dois rencontrer Zidane, l’émotion ! Sauf qu’en fait, c’est le gardien de l’immeuble qui m’a pris la commande et qui a direct rouvert les portes derrière moi pour que je parte ». Une déception qui reste une belle anecdote à raconter !

Source: Lire L’Article Complet