Vladimir Poutine malade ? Pourquoi les rumeurs sont relancées

Ce dimanche 12 juin, Vladimir Poutine est apparu tremblant lors d’une remise des prix au Kremlin à Moscou. Une attitude fébrile qui relance les rumeurs sur l’état de santé du président russe, d’après le Mirror.

A propos de


  1. Vladimir Poutine

Alors que la guerre se poursuit en Ukraine, les spéculations vont bon train sur l’état de santé de Vladimir Poutine. D’après le Mirror, ce dimanche 12 juin, le président russe est apparu tremblant lors d’une remise de prix en compagnie de la réalisatrice Nikita Mikhalkov, au Kremlin à Moscou. Pendant le discours de remerciements de la lauréate, le chef d’État de 69 ans s’est montré fébrile, visiblement en difficulté pour se tenir immobile, se balançant d’avant en arrière et secouant ses jambes.

Le comportement de Vladimir Poutine relance les rumeurs sur une éventuelle maladie. D’après le Mirror, il est notamment question d’un cancer du sang, de l’estomac ou de la thyroïde, voire d’un début de Parkinson. D’après plusieurs vidéos diffusées ces derniers mois, ce n’est pas la première fois que le maître du Kremlin se montre aussi tremblant ou étrangement raide publiquement. Lors de sa rencontre avec le président biélorusse Alexandre Loukachenko, en mai 2021, l’intéressé paraissait mal à l’aise, la démarche hésitante puis ses jambes gigotant sous la table. Idem lors d’une entrevue avec son ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, en avril dernier, Vladimir Poutine a semblé s’agripper fermement à sa table, le visage boursouflé.

Putin was not looking at all well today. People have particularly noted his hunched position and the fact he never let go of the table during the entire 12-minute meeting with Shoigu. (Source: @SvobodaRadio.) pic.twitter.com/cjPyNh0l9F

>> À lire aussi : PHOTOS – Vladimir Poutine : retour sur son évolution physique

La santé de Vladimir Poutine, un secret d’État

Les rumeurs sur l’état de santé de Vladimir Poutine ne sont pas nouvelles. Les capacités physiques et mentales du président russe sont au cœur des spéculations, d’autant plus depuis le déclenchement de l’invasion de l’Ukraine, en février dernier. L’un de ses accompagnateurs les plus réguliers serait un spécialiste du cancer de la thyroïde, d’après un journaliste d’investigation russe interrogé par BFMTV. Évidemment, le Kremlin n’a jamais confirmé ses rumeurs, la santé du chef relevant du secret d’État.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : ITAR TASS / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet