Vladimir Poutine : qui sont ses filles Maria et Ekaterina, qu'il a longtemps cachées ?

Vladimir Poutine est le père de deux grandes filles. Des enfants qu’il a très longtemps gardées loin du Kremlin et des médias.

Il ne parle que très peu de ses enfants, Vladimir Poutine a longtemps gardé ses deux filles cachées. Pourtant, aujourd’hui, leurs identités respectives sont connues de tous, même si certains mystères persistent toujours. Maria Vorontsova et Ekaterina Tikhonova, nées de l’union de Vladimir Poutine et Lioudmila Alexandrovna Shkrebneva, sont longtemps restées “invisibles” pour le grand public. Une volonté assumée par Vladimir Poutine. “Je ne discute jamais de questions liées à ma famille. Ils ne sont pas impliqués dans les affaires ou la politique. Cette question est essentielle, elle évite les éventuelles pressions politiques“, expliquait le président russe, en 2015, dans un entretien où il évoquait, pour la première fois, l’existence de ses filles.

C’est pourtant en 2018 que leurs visages apparaissent pour la première fois. C’est, en effet, lors de reportages télé que l’existence des deux sœurs est dévoilée. Pourtant, selon Paris Match, c’est bien à travers leurs métiers que les deux jeunes femmes de 35 et 34 ans étaient intervenues. Maria Vorontsova avait alors été interviewée lors d’un reportage consacré à un centre de recherche développé par le ministère de la Santé tandis qu’Ekaterina Tikhonova s’était exprimée quelques mois plus tard, pour évoquer ses travaux sur “le contrôle des pulsations électriques du cerveau.”

Si leurs visages ont ainsi été dévoilés, aucune confirmation de leur identité n’avait, à l’époque, été donnée. Depuis leur enfance, Vladimir Poutine s’est évertué à préserver ses deux filles, notamment en les envoyant skier à Kamtchatka, une péninsule montagneuse, plutôt qu’à Courchevel comme les tous enfants d’oligarques. Distillant quelques informations ici et là, le Président russe avait ainsi évoqué ses filles avec fierté en 2014, s’exprimant sur leurs dons. En effet, selon Vladimir Poutine, Maria Vorontsova et Ekaterina Tikhonova parleraient trois langues européennes et l’une d’elles connaîtrait le japonais, ne précisant jamais leur identité.

Une fille vaccinée

Le 11 août dernier, Vladimir Poutine avait aussi évoqué l’une de ses filles. Le président russe avait ainsi déclaré que l’une d’elle avait déjà été vaccinée contre le coronavirus, comme l’avaient rapporté nos confrères du Figaro. Si le président russe n’a pas révélé s’il s’agissait de Maria ou d’Ekaterina, celui-ci a précisé qu’elle se sentait bien après avoir reçu le vaccin, et d’ajouter, “je sais qu’il est assez efficace, qu’il donne une immunité durable.”

Crédits photos : ITAR TASS / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet