Vladimir Poutine visage bouffi et somnolent : ces nouvelles images qui interrogent

Sujet de rumeurs persistantes sur sa santé physique, le président russe Vladimir Poutine est apparu le 4 juillet à la télévision d’Etat dans une forme physique qui semble dégradée.

A propos de


  1. Vladimir Poutine

Ce devait être une démonstration de force politique. Le résultat ressemble davantage à un aveu de faiblesse. Le président russe Vladimir Poutine s’est mis en scène à la télévision d’État, félicitant son ministre de la Défense Sergueï Choïgou des récentes victoires militaires des troupes russes dans l’est de l’Ukraine. Mais la séquence de propagande laisse surtout entrevoir un dictateur russe désintéressé, voire largement affaibli. Ce qui relance les rumeurs sur son réel état de santé.

Dans la courte séquence diffusée à la télévision russe, la caméra se concentre davantage sur le ministre de la Défense que sur le président russe. Après avoir délivré un court message sur l’avancée des troupes russes dans la province de Louhansk où Vladimir Poutine semble marmonner, le dictateur apparaît peu de face. La caméra semble même se détourner rapidement de lui au moment où sa tête se baisse en avant. Se penche-t-il sur ses notes ou s’assoupit-il ? Le doute semble pour le moins permis. On le voit ensuite opiner du chef face à son ministre, dans un mouvement court et lent qui contraste avec ses habituelles mises en scène de démonstration de force. Mais c’est plus encore son visage, dont les joues apparaissent bien plus gonflées qu’à l’habitude, qui retient l’attention.

PHOTOS – Vladimir Poutine : retour sur son évolution physique

Quel est le véritable état de santé de Vladimir Poutine ?

Ce visage bouffi et cette attitude somnolente ne sont pas sans rappeler les effets de certains médicaments. Les rumeurs autour d’un Vladimir Poutine gravement malade, déjà présentes avant le début du conflit armé, s’intensifient depuis le début de la guerre en Ukraine. Le président russe pourrait être atteint de la maladie de Parkinson ou d’un cancer de la thyroïde, selon certains experts. Les dernières images du président russe pourraient alimenter ces thèses.

Interrogé par le Daily Mirror, le médecin Angus Dalgleish estime quant à lui que Vladimir Poutine pourrait prendre des stéroïdes anabolisants ou des opiacés. Deux types de substances addictives qui pourraient, selon le médecin, expliqué les décisions politiques russes. « Poutine a eu d’importantes douleurs de dos qui ont probablement été soignées avec des opiacés, qui peuvent vous rendre idiot et agressif« , estime-t-il. Le Kremlin assure régulièrement que Vladimir Poutine n’a pas de problème de santé, ce qui est de plus en plus difficile à croire.

Crédits photos : ITAR TASS / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet