"Vous devriez finir en prison" : ce SMS choc envoyé par un homme politique à un célèbre animateur de TF1 ! Tous les détails dévoilés

Invité sur le plateau de "C à vous" ce jeudi 4 novembre 2021, Christophe Beaugrand a dévoilé un SMS très choquant envoyé par un homme politique !

L’heure était à la confidence ce jeudi 4 novembre 2021 sur le plateau de « C à vous ». Anne-Elisabeth Lemoine et son équipe ont reçu la visite de Christophe Beaugrand. Venu promouvoir son livre « Fil(s) à papa », l’animateur de TF1 a fait des révélations choc sur son enfance marquée par le harcèlement mais aussi sur son quotidien de papa homosexuel. « Un peu bouboule », comme il se décrit lui-même, Christophe Beaugrand a longtemps été la cible de moqueries très virulentes durant son enfance. « Dès qu’on a une petite différence, c’est une porte d’entrée pour les moqueries », déplore-t-il face à Anne-Elisabeth Lemoine avant de poursuivre : « Très rapidement, j’ai senti cette différence du fait que j’étais homosexuel. Quand j’étais gamin, les autres l’ont peut-être même vu avant moi. J’avais peut-être un peu plus de sensibilité, parfois un peu efféminé… En tout cas je me faisais traiter de pd, de sale gros, etc ».

« Je me faisais traiter de pd, de sale gros »

Mais alors qu’aujourd’hui, Christophe Beaugrand semble plus épanoui que jamais et a trouvé son équilibre, il est à nouveau pointé du doigt. Papa d’un petit Valentin né par mère porteuse aux États-Unis (la gestation pour autrui étant interdite en France, ndlr), Christophe Beaugrand est encore aujourd’hui victime d’homophobie. « Ce ne sont pas des gamins. Ce ne sont pas des sales gosses qui écrivent ça. Ce sont des adultes. C’est ça le plus dramatique », analyse l’ancien présentateur de « Secret Story ». Christophe Beaugrand raconte aussi avoir reçu un SMS très choquant de la part d’un homme politique ! « Un ancien sénateur m’a envoyé un message il y a deux jours en me disant : ‘Vous devriez finir en prison. Vous avez commis des délits' », balance-t-il en révélant le nom du principal intéressé : Yves Pozzo di Borgo. Ce à quoi Christophe Beaugrand n’a pas manqué de répondre, avec le franc parler qu’on lui connaît : « Pour un ancien sénateur, vous connaissez quand même très très mal le droit. Je n’ai commis absolument aucun délit en fondant ma famille ».

La rédaction

À voir également : Christophe Beaugrand recalé par un célèbre présentateur !

Source: Lire L’Article Complet