“Vous n’êtes pas calé sur le sujet”… en direct, un député tacle Cyril Hanouna, ne souhaitant pas le voir animer le débat d’entre-deux tours !

Lundi 27 avril dans TPMP, Cyril Hanouna est revenu sur la question lancée par Marlène Schiappa de sa possible présence à l’animation du débat de l’entre-deux tours de l’élection présidentielle. Pour un député invité par l’animateur, la réponse est claire : il n’a pas sa place dans ce genre de rendez-vous.

C’est un drôle de pavé dans la mare lancé par Marlène Schiappa il y a quelques jours. Vendredi 23 avril, la ministre déléguée à la Citoyenneté affirme au magazine M qu’elle verrait bien Cyril Hanouna co-animer le débat de l’entre-deux tours de la prochaine élection présidentielle en 2022. Pour elle, le présentateur a joué un rôle important dans la sphère politique ces derniers mois, ce qui justifierait sa place. Elle précise notamment qu’il a été l’un des premiers à mettre en lumière le mouvement des Gilets jaunes et assure qu’il a permis au gouvernement d’ouvrir les yeux sur la nécessité de dissoudre Génération identitaire en conviant la porte-parole du groupuscule d’extrême droite sur son plateau. “C’est quelqu’un de brillant, qui connaît la société française. Mais il est de bon ton de cogner sur lui, cela relève du mépris de classe”, soutient Marlène Schiappa. Des propos qui ont bien évidemment fait grincer quelques dents.

Cyril Hanouna convie des invités politiques pour connaître leurs avis

Lundi 27 avril, Cyril Hanouna est donc revenu sur le sujet dans TPMP. Pour l’occasion, l’animateur avait convié l’éditorialiste Christophe Barbier, qui lui, botte en touche. “Non ce n’est pas une mauvaise idée“, lance-t-il tout en insistant sur le fait que le problème réside selon lui dans le fait qu’il n’y ait qu’un seul débat. Il préconise une allure plus américaine avec plusieurs débats qui permettraient selon lui d’aborder davantage de thématiques et de toucher un maximum d’électeurs. Une tournure qui permettrait peut-être alors de laisser un créneau à l’animateur de TPMP. “Et dans un troisième débat… pourquoi pas Cyril Hanouna en effet“, lance Christophe Barbier. Un avis que ne partage absolument pas un député LR invité également pour discourir du sujet.

Pierre-Henri Dumont élu du Nord-Pas-de-Calais considère, lui, que “c’est n’importe quoi, c’est deux métiers différents.“, annonce le député. “Vous faites du divertissement, vous pouvez faire de l’infotainment, mais vous n’êtes pas spécialiste de la vie politique.” ajoute-t-il. “Quand on anime un débat qui est celui qui le plus crucial de la vie politique française, et que si l’un des candidats annonce une fake news et que vous n’êtes pas assez préparé, pas assez calé pour le démasquer…” explique-t-il avant de conclure : “Je pense vraiment qu’il y a deux métiers“.

À voir aussi : Michel Cymès exaspéré du comportement des Français face au virus, il explose !

Source: Lire L’Article Complet