William et Harry : ce détail qui prouve qu’ils ont mis leurs différends de côté pour l’hommage à Lady Diana

Le 1er juillet 2021, Harry et William se sont retrouvés pour rendre hommage à leur mère Lady Diana. Un événement qui a été l’occasion pour les deux frères de mettre leur colère de côté, comme l’affirme un expert royal.

Harry d’Angleterre

William d’Angleterre

L’amour pourrait-il finalement être plus fort que tout ? Le 31 août 1997, Lady Diana a perdu tragiquement la vie dans un accident de la route sous le tunnel du pont de l’Alma à Paris. Le 6 septembre 1997, les funérailles de la très regrettée princesse de Galles ont été célébrées à Londres, alors que la reine Elizabeth II préférait une cérémonie privée. Mais Tony Blair, l’ancien Premier ministre du Royaume-Uni, avait réussi à convaincre Sa Majesté d’organiser un hommage public.

Un triste événement qui a été retransmis en direct à la télévision. Personne n’a pu passer à côté de la tristesse des princes William et Harry lorsqu’ils suivaient le cercueil de leur mère. Le duc de Sussex avait même écrit une lettre pour sa maman, qui était déposée sur son cercueil. Depuis, les deux frères n’ont eu de cesse d’honorer la mémoire de la princesse des cœurs. Malheureusement, l’entente est désormais loin d’être au beau fixe entre le duc de Cambridge et le duc de Sussex. La faute au Megxit et aux nombreuses déclarations du papa d’Archie et Lilibet envers le clan Windsor.

Les mots rassurants d’Harry à son frère

Le jeudi 1er juillet dernier, Lady Diana aurait dû fêter son 60ème anniversaire. Alors, pour célébrer dignement leur mère, William et Harry ont inauguré une statue réalisée en son honneur dans les jardins du palais de Kensington. Un événement en petit comité à cause de la crise sanitaire, auquel ont participé Charles Spencer, Lady Jane et Lady Sarah. Etaient également présents Pip Morrison, le paysagiste ayant conçu le jardin, ainsi que Ian Rank-Broadley, le sculpteur qui a créé la statue de Diana.

En revanche, ni Elizabeth II ni Meghan Markle n’étaient présentes. La veuve du prince Philip était en Ecosse pour un voyage officiel, tandis que la duchesse de Sussex est restée aux Etats-Unis pour s’occuper des enfants. Si la statue a été la source de plusieurs critiques, elle a surtout été l’occasion pour les princes Harry et William de mettre leurs différends de côté pour un instant. La preuve tout d’abord avec les mots très rassurants de l’exilé de Montecito à son frère, quelques secondes avant de découvrir la statue. Inquiet, le mari de Kate Middleton avait peur que quelque chose se passe mal. “Tout ira bien”, l’avait alors rassuré le prince Harry avant d’aider son frère à enlever le drap vert.

https://www.instagram.com/p/CQyZ-Oal4yE/

A post shared by Duke and Duchess of Cambridge (@dukeandduchessofcambridge)

Une couleur très symbolique

Et ce n’est pas tout. Selon l’expert royal Richard Eden, les deux frères ont mis leur colère de côté en choisissant tous les deux de porter des costumes assortis. Et qui plus est, des costumes de couleur bleue, qui était la favorite de Lady Diana. “Vous avez peut-être remarqué qu’ils portaient tous les deux des costumes bleu marine, alors qu’Harry porte toujours du gris depuis qu’il a rencontré Meghan. Mais pour cette occasion, il a décidé de porter du bleu marine, qui était la couleur préférée de Diana pour un homme”, a affirmé l’expert auprès de Palace Confidential, comme le rapporte le Mirror. Le bleu est d’ailleurs une couleur remplie de significations. Elle représente la fidélité, le ciel mais aussi le dialogue et la conversation. La preuve aussi qu’Harry et William pourraient être enfin sur le chemin de la réconciliation ?

Source: Lire L’Article Complet