Xavier Bertrand traité de « prouteur » : d’où viennent ces absurdes accusations ?

Le hashtag #XavierBertrandLeProuteur, lancé ce 8 juillet, a réussi à se hisser en première position des tendances sur Twitter. Accusé de milles maux liés à de fantastiques flatulences, Xavier Bertrand est l’objet de dizaines de vannes totalement gratuites.

Xavier Bertrand

On a connu des campagnes plus calmes. Xavier Bertrand, candidat à la présidentielle de 2022, est depuis quelques jours la cible de moqueries sur les réseaux sociaux, pour différentes raisons. Il y a notamment eu cette anecdote venue d’Aix-en-Provence, où l’élu a fait pleurer une jeune femme en se montrant très sec. Mais aussi – et surtout – cette improbable vidéo TikTok postée par ses jeunes soutiens, où il parade sur La Kiffance de Naps. Mais tout cela n’est rien en comparaison du phénomène #XavierBertrandLeProuteur, qui s’est lancé ce jeudi 8 juillet sur Twitter. Tout a commencé par un tweet moqueur de Klooz, qui avait posté une photo de l’homme politique portant un masque chirurgical. « Sur cette image Xavier Bertrand est obligé de porter un masque tellement l’odeur de ses flatulences est insupportable », avait-il écrit avec humour. L’idée a ensuite été reprise par SATANgiscard, l’utilisateur de Twitter qui était déjà derrière une autre fameuse blague : l’incroyable rumeur attribuant à Nagui des mutilations de chevaux.

Un faux appel à témoins contre les pets de Xavier Bertrand

« Nous sommes des dizaines, voire peut-être des centaines de victimes des gros prouts de Xavier Bertand. Je vous propose de témoigner en utilisant le hashtag #XavierBertrandLeProuteur. Il n’aura pas notre silence », a tweeté SATANgiscard. Le compte étant très suivi sur Twitter, d’autres internautes sont rentrés dans le jeu. « Xavier Bertrand a pété dans les étals de pommes de mon père au marché de Compiègne en 2014, il a dû tout jeter c’était invendable », a faussement témoigné un utilisateur de Twitter. « Imaginerait-on le Général de Gaulle laisser une trace de pneu dans son slip ? », a demandé un autre. « Je suis le proctologue de Xavier Bertrand, je l’ai opéré en 2011 pour faire cesser ses flatulences, a assuré avec humour un internaute. S’il est vrai qu’il lui arrivait d’avoir des gaz très sonores et nauséabonds (400 à 500 par jour), il ne flatule plus depuis donc cessez les mensonges. »

Montages pour coller des pets sur des vidéos de Xavier Bertrand, détournements sur Photoshop, blagues plus ou moins fines… Le délire est parti très loin. Le hashtag #XavierBertrandLeProuteur a même été propulsé numéro un des tendances sur Twitter à deux reprises, ce 8 juillet et ce 9 juillet. Les internautes qui n’avaient pas assisté au lancement de la blague étaient logiquement perdus, ne comprenant pas pourquoi autant de personnes se mettaient si soudainement à parler des gaz de Xavier Bertrand. Un sentiment que partage sans doute l’équipe de campagne du candidat, qui n’a pas souhaité commenter ces blagues de pet. On peut dire que les trolls de Twitter se sont pris un vent.

Sur cette image Xavier Bertrand est obligé de porter un masque tellement l’odeur de ses flatulences sont insupportables. pic.twitter.com/ZkfWHZHtqv

En train de réaliser que nous sommes des dizaines, voire peut-être des centaines de victimes des gros prouts de Xavier Bertand 😳 Je vous propose de témoigner en utilisant le hashtag #XavierBertrandLeProuteur
Il n'aura pas notre silence.

Tout aurait débuté lors d’un rassemblement tuning qui a viré au drame. Xavier Bertrand sur le parking de Carrefour Tourcoing en 2003.#XavierBertrandLeProuteur pic.twitter.com/9opRFJ3QtE

Mais wsh jrêve ou il en lâche 2 ?!?!? 🔊#XavierBertrandLeProuteur pic.twitter.com/HfjCRhzDiN

Ce petit rictus quand tu sors de l'ascenseur.

Nous savons tous ce qu'il vient de se passer. #XavierBertrandLeProuteur pic.twitter.com/VEUTzTmgGU

Je suis pas certain qu'il gagne à répondre à ce genre de rumeurs, mais je le comprends quand même.#XavierBertrandLeProuteur pic.twitter.com/z2z2zXDbtV

Source: Lire L’Article Complet