Yanis Marshall victime d’homophobie à l’école, il raconte : « J’allais me cacher à la cantine »

Invité sur BFMTV à réagir au suicide de Lucas, un garçon de 13 ans victime de harcèlement homophobe, le danseur et professeur de la Star Academy Yanis Marshall s’est confié sur l’homophobie qu’il a subie dans sa jeunesse.

Deux générations victimes de la même haine de l’autre. Lucas, 13 ans, s’est suicidé samedi 14 janvier, après avoir victime pendant des mois de harcèlement homophobe que sa famille avait dénoncé auprès de son établissement scolaire, en vain. Un harcèlement homophobe qu’a également connu Yanis Marshall, danseur, chorégraphe des stars et professeur de la Star Academy, comme il l’a confié sur BFMTV jeudi 12 janvier.

« Ça me dégoûte qu’on en arrive à un stade où un gamin de 13 ans préfère mourir que continuer à vivre« , s’est ému Yanis Marshall sur le plateau de Maxime Switek. « Je n’ose même pas imaginer, même si j’ai ma petite idée, ce qu’il a dû vivre pour en arriver là. Je sais que les gosses de cet âge-là peuvent être très cruel, parce que -pas jusqu’à ce stade-là-, je suis évidemment passé par là, comme beaucoup d’homosexuels à l’école. »

Yanis Marshall : son témoignage émouvant sur l’homophobie

Invité par le journaliste Maxime Switek à témoigner de ce qu’il avait vécu dans sa jeunesse, Yanis Marshall a d’abord demandé s’il était autorisé de dire des insultes à la télévision. « On m’appelait ‘Yanis la pute’ toute mon enfance. C’était littéralement mon surnom dans ma ville », a expliqué le chorégraphe, qui a raconté qu’on lui « courrait après » et qu’on lui « tapait dessus » dans l’école. « J’allais me cacher à la cantine (…) Ce sont les dames de la cantine qui ont annoncé à ma mère que je me faisais racketter », s’est encore souvenu l’ancien prof de la Star Ac’, qui a dit avoir « changé trois ou quatre fois d’école » quand il était enfant à cause du harcèlement qu’il subissait.

💬 "On m'a appelé 'Yanis la pute' toute mon enfance, c'était mon surnom"

Le chorégraphe Yanis Marshall raconte le harcèlement qu'il a subi ⤵ pic.twitter.com/uKYsygpVLv

Yanis Marshall a expliqué qu’il n’avait jamais voulu cacher son amour de la danse, qui lui a aujourd’hui permis de faire carrière dans le monde entier. « Je n’étais pas dans la provoc’, j’étais juste différent. Au lieu de jouer au foot avec les autres garçons, je faisais de la danse sous le préau », a-t-il expliqué sur le plateau de BFMTV. « J’ai du mal à me dire qu’à cet âge-là c’est vraiment de la haine, plutôt que de l’ignorance et un manque d’éducation. » Décédé le 14 janvier, le jeune Lucas, 13 ans, sera enterré samedi 21 janvier.

Crédits photos : Capture d’écran BFMTV

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Yanis Marshall

  • Maxime Switek

Autour de

Source: Lire L’Article Complet