3 erreurs à éviter pour bien cuire son saumon à la poêle

Comment faire pour cuire un pavé de saumon à la poêle sans l’assécher ? On vous donne toutes les erreurs à ne plus faire pour le réussir à tous les coups.

C’est la pleine saison du saumon ! L’occasion de le redécouvrir dans pléthore de recettes plus délicieuses les unes que les autres. On en profite également pour faire le point sur ces mauvaises habitudes qui nous font rater la cuisson de nos pavés. Pour ne pas qu’il soit trop sec ou caoutchouteux : comment cuire son saumon à la perfection ? Quels sont les choses à éviter ? On fait le point avec vous.

Ne pas laisser le poisson reposer

Parmi les erreurs les plus courantes que l’on a tendance à faire quand on cuisine le saumon, on ne le laisse pas reposer au sortir du réfrigérateur. Erreur capitale pourtant. Quand vous cuisinez de la viande, vous ne la jetez pas dans une poêle chaude la seconde qui suit, si ? Eh bien idem pour le poisson. La chair du saumon est très fragile, raison pour laquelle il faut le préparer avec soin. Quand vous sortez votre pavé du frigo pour le cuisiner, pensez bien à le laisser s’imprégner de la température de la pièce avant de le mettre sur le feu. De cette manière, non seulement vous éviterez le choc thermique, mais en plus vous limiterez l’assèchement pendant la cuisson. Parce qu’un poisson mis à la poêle encore trop frais cuira plus vite à l’extérieur qu’à l’intérieur, alors qu’un poisson à bonne température cuira de manière homogène. Pensez donc à le sortir 30 minutes avant de passer derrière les fourneaux.

Enlever la peau avant de le cuire

Autre erreur courante : enlever la peau du saumon. Toute grisâtre, c’est vrai, elle n’est pas vraiment ragoûtante. Et pourtant elle est bien utile pour cuire votre poisson. En effet, la peau du saumon permet de protéger la chair lors de la cuisson. Puisqu’il s’agit d’un poisson à cuisson lente, il est préférable de conserver la peau pour que la chair ne cuise pas trop vite. Ce qui la rendrait sèche. Qui plus est, une fois dorée, la peau du saumon est délicieuse et croustillante. Autre point utile : elle contient la plus forte concentration en oméga-3, des graisses bonnes pour le cœur. À moins de faire pocher votre saumon, il est donc conseillé de garder la peau, pour ses apports tant dans la cuisson de votre repas que sur votre santé cardiaque.

Astuce : l’essentiel de la cuisson de votre saumon à la poêle doit se faire côté peau si vous voulez qu’il reste fondant. Laissez-le prendre à feu vif côté peau pendant un peu moins de 5 minutes avant de le retourner.

⋙ 5 façons de cuire son saumon à la perfection

Cuire le saumon au beurre

Comme dit plus haut, le saumon nécessite un petit temps pour cuire convenablement. Raison pour laquelle, si vous décidez de le cuire avec une matière grasse, il est important de bien la choisir. Il est préférable en général d’utiliser de l’huile d’olive (ou toute autre huile qui supporte la cuisson). Si le fait de poêler un pavé de saumon dans une noix de beurre est très tentant en théorie, en pratique c’est bien moins intéressant. En effet, le beurre à feu vif a tendance à noircir rapidement, ce qui n’est pas terrible. Une astuce consiste à mélanger de l’huile et du beurre pour servir de matière grasse à votre poisson. De cette manière il ne risque pas de noircir, de brûler, ni d’accrocher à la poêle pendant la cuisson.

A lire aussi :

⋙ Pavé de saumon à la poêle

⋙ Comment faire pour que vos vieilles poêles n’accrochent pas ?

⋙ 60 millions de consommateurs décortique ce qu’il y a dans le poisson que l’on mange

Source: Lire L’Article Complet