8 aliments à bannir absolument du bac à légumes

Il existe un certain nombre d’aliments qui n’aiment pas le froid. Pourtant, par habitude, nous les stockons au réfrigérateur. Découvrez ceux qui n’ont pas leur place dans le bac à légumes.

Le bac à légumes est, comme son nom l’indique, le compartiment du réfrigérateur où l’on est supposé ranger ses légumes. Il est fait pour les accueillir et les conserver, à une température moyenne de 8°C, l’une des plus chaudes du frigo. Pourtant, contrairement à ce que l’on pourrait penser, tous les fruits et légumes n’y ont pas leur place. Certains ne devraient même pas se trouver au frais tout court. Découvrez quels sont ces aliments que vous rangez peut-être par erreur dans le tiroir du bas de votre réfrigérateur.

Les pommes de terre

Il est fortement déconseillé de conserver ses pommes de terre au frais. Même s’il fait très chaud et que l’on a peur de les voir germer en quelques jours sur le comptoir de la cuisine, il est préférable de les laisser à l’air libre. En général, il vaut mieux privilégier un stockage dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Exposée à l’humidité et à la fraîcheur du bac à légumes, la pomme de terre va subir une transformation chimique qui va grandement altérer son goût et sa texture. En effet, l’amidon qu’elle renferme en quantité importante se transforme en sucre lorsqu’il est exposé au froid. Un changement qui donne à l’aliment une texture granuleuse peu agréable à la cuisson.

L’avocat

Si vous achetez un avocat et qu’il n’est pas suffisamment mûr, ce n’est pas en le mettant dans votre bac à légumes que vous allez améliorer la situation. Lorsqu’il est encore fermé, mais trop dur pour être consommé dans l’immédiat, il est préférable de laisser votre avocat sur le comptoir de la cuisine ou dans la corbeille de fruits pour laisser la nature faire son travail. Si vous le rangez au réfrigérateur, vous prenez le risque d’accélérer sa maturation et vous retrouver avec un avocat noirci au bout de quelques jours. Tant qu’il est entier, évitez donc de la placer au frais. Par contre, s’il est coupé et que vous souhaitez en conserver une partie, là il faudra le mettre au frigo, recouvert d’un filet de jus de citron pour ralentir l’oxydation.

Les bananes

Exactement comme l’avocat, les bananes détestent le froid. Ce dernier a un effet oxydant très puissant et très rapide sur elles. Et pour cause, lorsqu’elles sont placées au réfrigérateur, le froid interrompt leur croissance et les pousse donc à murir puis à pourrir plus rapidement. Issue de cultures dans des pays chauds, la banane préfère des températures qui se situent autour de 15 à 20°C. Ce qui implique qu’elle sera plus à son aise à l’air libre, dans votre corbeille de fruits ou sur la table de votre cuisine.

L’oignon

Pour que les oignons conservent leur croquant avant de finir coupés en dés ou en lamelles dans votre déjeuner : évitez de les mettre au frigo. Lorsqu‘il est placé au frais, l’oignon voit rapidement sa texture se détériorer. Il se ramollit et flétrit en un rien de temps, ce qui lui fait perdre considérablement en goût. Qui plus est, l’oignon est un aliment qui dégage un parfum très fort. Ce dernier peut imprégner tous les autres aliments du réfrigérateur (particulièrement les matières grasses comme le beurre). Ce qui peut se révéler très fâcheux lorsque l’oignon commence à se putréfier dans le bac à légumes.

L’ail

Autre condiment incontournable en cuisine, l’ail n’est pas non plus très féru du bac à légumes. Rangé dans un espace froid, il a tendance à germer 2 fois plus rapidement que lorsqu’il est entreposé à l’air libre, réduisant considérablement son espérance de vie. Sans compter que l’humidité vient ramollir ses gousses et leur faire perdre en goût… Ce qui est dommage, puisque ce que l’on veut quand on presse une gousse d’ail, c’est bien en extraire toutes les saveurs. Comme pour les autres, c’est donc sur ou sous le comptoir de la cuisine qu’on entrepose son ail, afin d’en profiter le plus longtemps possible.

La tomate

Pour les garder bien juteuses et riches, évitez de mettre vos tomates au frigidaire. Certains d’entre vous ont peut-être ce réflexe car dans l’imaginaire collectif, on a tendance à penser que la tomate a besoin de froid pour mieux se conserver. Erreur. En réalité la tomate raffole de la chaleur et s’épanouit le mieux lorsqu’elle se trouve dans des températures qui avoisinent les 20°C. Au contact du froid, son mûrissement se stoppe, exactement comme pour l’avocat et les bananes. Sauf que cette interruption fait également disparaître son goût. Si vous les stockez au frais, vous mangerez donc des tomates qui auront perdu tout leur arôme naturel et qui en plus de cela seront toutes molles au bout de quelques jours.

Le melon et la pastèque

Fruits stars de l’été, vous trouvez vos jolis melons et vos belles pastèques sur les étals des marchés ou au rayon fruits de votre supermarché… à l’air libre. Ce qui est un bon indicateur de la manière dont ils doivent être conservés. Du moins lorsqu’ils sont encore fermés. Préférez des endroits secs et à température ambiante pour stocker ces deux fruits. Dès lors que vous les aurez entamés, vous pourrez garder la partie non consommée pendant quelques jours au réfrigérateur.

Bon à savoir : d’autres fruits et légumes supportent mal le froid. Et pour cause, ce dernier altère leur goût, leur texture, leurs apports nutritifs et parfois même les composants chimiques qu’ils contiennent et les aident à mûrir. C’est le cas notamment de la courgette, de l’aubergine, des pêches, des courges, ou encore des fruits exotiques comme la mangue et la papaye.

Source: Lire L’Article Complet