Acné après 50 ans : comment s’en débarrasser ?

Vidéo: 20 ans après, sa femme n’a pas changé ! (Dailymotion)

On se pensait enfin épargnée mais il s’avère que la guerre des boutons n’a pas d’âge. Les bons réflexes pour avoir une belle peau mature.

Des boutons après 50 ans, vraiment ?

L’acné est une pathologie inflammatoire du follicule pilo-sébacée fréquente. Elle est souvent associée à l’adolescence car elle touche plus de 8 jeunes sur 10. Cependant on estime aujourd’hui que 20 à 40% des femmes adultes (après 25 ans) sont également victimes de poussées d’acné ! Mais comment expliquer ces boutons sur le menton, le front ou le nez ? Ils peuvent être dus à une persistance de l’acné de l’adolescence mais aussi parfois à une rechute tardive. Il existe même des cas d’acné tardive chez des personnes n’en ayant jamais eu auparavant !

La cinquantaine est une période charnière où l’on n’a définitivement plus l’âge d’afficher une peau d’ado. Pourtant, il arrive que des formes sévères d’acné apparaissent. Et les impacts psychologiques ne sont pas négligeables. Les facteurs sont multiples, ils peuvent être d’origine hormonale, liés à des antécédents familiaux, au tabagisme, au stress, à l’utilisation de cosmétiques non adaptés voire même à une alimentation déséquilibrée. Sans compter le nouveau phénomène du moment, le “maskné” qui favorise les irruptions à cause du port prolongé du masque.

Bonne nouvelle tout de même : après 55 ans, elle se fait rare. Plus on s’approche de la ménopause, plus l’acné à tendance à disparaître.

Une peau plus difficile à traiter

“L’acné de la femme adulte nécessite un traitement dermatologique médicamenteux, elle est souvent plus difficile à traiter que celle de l’adolescent.” explique la Docteure Michèle Sayag, médecin allergologue Bioderma. Pourquoi ? De nombreux traitements médicamenteux irritent et assèchent ces peaux déjà fragilisées. La barrière cutanée des peaux jeunes et acnéiques est déjà altérée, alors imaginez celle des peaux matures, plus fines et plus fragiles. Pour contrebalancer les effets indésirables des traitements, hydrater la peau et renforcer la barrière cutanée, l’experte recommande vivement de les associer à des cosmétiques hydratants et apaisants spécifiques.

La bonne routine anti-acné

Pour dire bye bye aux boutons et aux comédons, il faut instaurer un rituel cosmétique précis à commencer par un produit d’hygiène doux. C’est le geste le plus important pour les peaux acnéiques. Optez pour une eau micellaire ou un soin d’hygiène spécial acné avec des actifs purifiants. Attention aux produits moussants à rincer moins bien supportés par les peaux matures en raison de leur finesse et de leur fragilité. Côté soin, préférez une crème hydratante et apaisante non comédogène et bannissez les cosmétiques gras ou couvrants. N’abusez ni des masques, ni des gommages. Enfin, pour camoufler vos boutons choisissez des gammes de maquillage adaptées aux peaux acnéiques.

A lire aussi :

⋙ 8 bonnes résolutions pour ma peau après 50 ans

⋙ Prendre soin du bas de son visage après 50 ans

⋙ 5 soins minceur pour un corps plus tonique après 50 ans

Source: Lire L’Article Complet