Acné : voici les trois ingrédients surpuissants qui éliminent les boutons selon les dermatologues

Ces ingrédients surpuissants sont de parfaits alliés pour lutter contre l’acné et limiter les boutons.

L’acné a fait un retour en fanfare depuis le confinement. Impossible de véritablement en déterminer les causes, mais nombreuses sont celles et ceux à rapporter souffrir de maskné, des boutons provoqués par le port du masque. Si les probiotiques peuvent aider à lutter contre cette affection cutanée en interne, une routine beauté bien rôdée joue aussi son rôle. Mais sur quels ingrédients miser ? Dans ce domaine, certains actifs tirent leurs épingles du jeu et se distingue par leur efficacité. En ligne de mire ? Le péroxyde de benzole. Anti-inflammatoire et antibactérien, il abaisse le niveau de bactéries qui prolifèrent dans les pores et réduit la production de sébum. Parce qu’il est très asséchant, il peut avoir pour effet secondaire de laisser des sensations de brûlures sur la peau ou provoquer des rougeurs. Connus pour leur efficacité anti-âge, les rétinoïdes peuvent aussi jouer leur rôle contre l’acné. Leur action ? Ils stimulent le renouvellement cellulaire. « Pour les peaux à tendance acnéique, accélérer le renouvellement cellulaire peut aider à désobstruer les pores » explique un dermatologue à Well and good. Les peaux mortes éliminées, l’accumulation de kératine éradiquée aident les pores à respirer. Enfin, l’acide salicylique est réputé pour son action kératolytique, c’est-à-dire sa capacité à éliminer les couches superficielles de l’épiderme. Il agit sur toutes les causes principales liées à l’acné, qui provoquent des éruptions cutanées. Il élimine les points noirs et contrôle l’excès de sébum.

Galerie: Les soins anti-âge bio sont-ils vraiment efficaces ? (ELLE)

La matière qui limite l’acné sous un masque

Selon certains dermatologues interrogés par Refinery29, la soie pourrait être une bonne alternative lorsqu’il s’agit de porter un masque en tissu. La matière serait efficace pour sublimer notre peau sans rien enlever à l’objectif premier du masque : lutter contre le virus.

Le dermatologue explique : « Certains matériaux constituant un masque peuvent causer des désagréments car certaines textures peuvent être irritantes. La soie est moins susceptible d’en causer. Elle est rafraîchissante, naturellement hypoallergénique et a tendance à moins absorber l’hydratation, elle ne dessèche donc pas la peau ». Autre argument ? La soie s’adresse particulièrement aux peaux sensibles, sans compter qu’un « tissu 100 % soie n’obstrue pas les pores » précise l’expert. Par ailleurs, le dermatologue avance les éléments d’une découverte majeure : « La soie naturelle peut filtrer efficacement les particules, tout en prévenant les irritations ».

A découvrir également : Les gestes beauté à adopter quand on a de l’acné

Source: Lire L’Article Complet