Agression homophobe : Un jeune de 17 ans se fait tabasser et filmer par une dizaine d'individus

Le jeune homme de 17 ans a été retrouvé par les services de police et a confirmé la nature de l’agression, on vous donne toutes les infos.

Le 30 septembre dernier, un homme a été tabassé par une dizaine de jeunes dans un quartier de Montgeron dans l’Essonne. Dimanche, une vidéo prise par les agresseurs a été largement partagée sur les réseaux sociaux par les internautes et les associations LGBTQIA+. Coups de pied à répétition, insultes, les images ont choqué beaucoup de Français ainsi que la plateforme PHAROS qui a transmis la vidéo au commissariat de la ville. Si la victime âgée de 17 ans n’avait pas porté plainte, son identité a pu être retrouvée grâce à ce signalement. On vous donne les premières informations sur l’enquête…

???????????? ALERTE (à dérouler) : Lynchage homophobe d’un jeune de 17 ans à Montgeron ( Essonne )Un jeune homme a subit une violente agression à caractère homophobe par une dizaine de jeunes individus masqués qui l’ont roué de coups en hurlant « Sale Pédé » pic.twitter.com/f4QdN0AuhH

Suite à la diffusion de la vidéo, les policiers ont pu trouver l’identité de la victime. Le jeune homme d’origine marocaine, qui vit dans un foyer à Crosne, a confirmé aux enquêteurs avoir été agressé en raison de son homosexualité. Une enquête a alors été ouverte pour tenter de retrouver la dizaine d’agresseurs. Sur Twitter, la maire de Montgeron, Sylvie Carillon, s’est dite « profondément choquée » et a assuré que « ces actes n’ont pas droit de cité ». Pourtant, certains contestent le caractère homophobe de l’agression comme Nino, le grand frère du quartier, qui a affirmé sur TPMP que la bagarre serait partie d’un échange de regards. En juillet dernier, c’est en Corse qu’un couple homosexuel a été tabassé devant une foule de villageois.

Profondément choquée par des images d’une agression d’une violence inhumaine à @montgeron91 qui circulent sur les réseaux sociaux. Enquête en cours pour identifier la victime et les agresseurs. Mobilisation totale car ces actes n’ont pas droit de cité @durovray

"Il ne faut pas sortir les choses du contexte"Agression jugée homophobe à Montgeron : Nino, grand frère du quartier, raconte sa version des faits dans #TPMP. pic.twitter.com/7bnqMIFjeL

Source: Lire L’Article Complet