Alan Stivell appelle « les peuples minorisés » à voter à l'Eurovision

« Je souhaite tout le succès du monde à nos jeunes Bretons », glissait il y a quelques jours à 20 Minutes le chanteur et guitariste Dan Ar Braz au sujet d’ Alvan et Ahez, qui représentent cette année la France à l’ Eurovision. Ce samedi, à quelques heures de la finale, c’est une autre figure de la culture bretonne qui adresse ses encouragements au quatuor qui interprétera Fulenn, une chanson en breton.

« Il est évident que cela donne une chance à notre langue, à notre culture, à notre identité de ne pas mourir, à la diversité des cultures, des pensées de se perpétuer, à la créativité humaine de ne pas se tarir ! », a écrit sur Twitter Alan Stivell.

Trugarez vras @StivellAlan 🙏💛✨️ Brezhoneg raok !#emojibzh #bzh #bzhg https://t.co/sJYnhMfybh

Illustration

L‘accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur « J‘ACCEPTE », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires

Et pour mieux rémunérer 20 Minutes, n’hésitez pas à accepter tous les cookies, même pour un jour uniquement, via notre bouton « J‘accepte pour aujourd‘hui » dans le bandeau ci-dessous.

Plus d’informations sur la page Politique de gestion des cookies.

« A tous les peuples minorisés »

Un message qu’il adresse aux « soeurs et frères d’Irlande » et à « tous les peuples minorisés » – « ça fait beaucoup », précise-t-il – et qui a été reçu par les Ahez. Le trio, composé de Marine Lavigne, Sterenn Leguillou et Sterenn Diridollou, l’a relayé en lui lançant un « Trugarez vras » («merci beaucoup »).

« On a envie que cette langue vive. C’est une victoire tellement énorme d’être là. C’est magique », avait déclaré, émue, Sterenn Le Guillou après la victoire du groupe à Eurovision France, c’est vous qui décidez, sur France 2, début mars. Les trois artistes ont été scolarisées dans une école Diwan, où les cours sont dispensés en breton.

Source: Lire L’Article Complet