Alex Hugo : la vallée et le village de Lusagne existent-ils réellement ?

Tandis que Alex Hugo revient mardi 28 septembre sur France 3 avec un nouvel épisode de sa saison 6, zoom sur le village de Lusagne où se déroule l’intrigue. Mais au fait, existe-t-il vraiment ?

Pas de répit pour Alex Hugo. Alors qu’il avait quitté son poste de policier à Marseille pour s’installer dans les montagnes au calme et intégrer une police rurale, celui qui est interprété à l’écran par Samuel Le Bihan se retrouve depuis six saisons à devoir enquêter sur de sombres affaires, qui secouent la vallée et le village de Lusagne. Mardi 28 septembre, Alex Hugo devra ainsi enquêter de nouveau dans La fin des temps, diffusé sur France 3, après qu’une jeune adolescente muette et apeurée se soit réfugiée dans son chalet, tandis que le corps d’un homme a été au même moment recraché par les eaux d’un torrent.

Une nouvelle affaire qui s’annonce pleine de suspens dans la série policière de France 3, qui se déroule dans la vallée et le village de Lusagne. Mais au fait, ce lieu existe-t-il vraiment ? La réponse est… non. En effet, l’équipe de tournage a décidé de créer un lieu fictif, qui se passe toutefois dans un lieu bien réel : la vallée de la Clarée, située dans les Hautes-Alpes, proche de Montgenèvre et Briançon, notamment le village de Névache et à deux pas du chalet d’en Hô, un spa et hôtel réputé. Différentes vallées du Briançonnais ont également servi de décor à la série, comme celles de Cervières, Guisane ou encore Ecrins.

Samuel Le Bihan a inétgré des choses personnelles à cette saison 6

Après plusieurs mois d’arrêt à cause du Covid-19, le tournage de la série Alex Hugoavait repris en novembre 2020. L’occasion pour Samuel Le Bihan de faire des confidences sur cette sixième saison, actuellement en diffusion sur France 3. "Je l’ai travaillée en intégrant des choses intimes que je pouvais livrer sans qu’on le devine, comme son empathie face aux êtres humains", avait-il notamment confié, n’éprouvant par ailleurs pas le besoin d’écrire des scénarios pour Alex Hugo, car il n’a pas le sens de l’intrigue. "En revanche, j’ai écrit une histoire, ‘T’en fais pas, je suis là’, que j’ai confiée à Pierre Isoard [le réalisateur d’Alex Hugo, ndlr]. Il en a tiré un scénario qu’il a filmé pour France 2. J’y joue le rôle principal. Ça raconte le parcours d’un homme qui fuit une paternité embarrassante imposée par les événements. C’est drôle, insolent et très émouvant", avait-il conclu.

Source: Lire L’Article Complet