Aphtes : les meilleures huiles essentielles pour se soigner

Bien que les aphtes soient le plus souvent bénins et guérissent spontanément, ils peuvent être gênants et douloureux. Pour venir à bout de cet inconfort, il est possible d’avoir recours aux huiles essentielles. Mais vers lesquelles faut-il se tourner pour se débarrasser rapidement de cette ulcération ? La naturopathe Laure Bernard nous indique quels remèdes naturels permettent de traiter efficacement les aphtes.

Restez informée

Une sensation de cuisson ou de brûlure, une lésion ronde ou ovale, des douleurs lors de la mastication… Aucun doute, il s’agit bel et bien d’un aphte. Cette ulcération, qui peut mesurer de 2 à 10 mm, se présente sur toutes les zones muqueuses et mobiles de la bouche. En clair, un aphte peut être localisé à l’intérieur des lèvres et des joues, sur ou sous la langue.

Selon l’Assurance maladie, ces ulcérations peuvent survenir dès l’enfance et leur fréquence diminue après l’âge de 50 ans. Plusieurs facteurs peuvent favoriser leur apparition. Les aphtes peuvent apparaître à cause du stress, de la fatigue, de certains médicaments tels que des anti-inflammatoires non-stéroïdiens ou des bêtabloquants, ou durant la période des menstruations. Certains aliments, comme les noix, le gruyère ou les fraises, peuvent également entraîner la survenue de ces lésions.

Ces ulcérations ne saignent pas et ne sont pas contagieuses. Elles sont, en général, bénignes. Les aphtes cicatrisent spontanément et guérissent sans traitement au bout de 10 à 15 jours. Cependant, ces lésions peuvent être gênantes et douloureuses, en particulier durant les repas ou lors du brossage des dents.

Pour atténuer les douleurs, certains misent sur des médicaments, plus précisément des antalgiques comme le paracétamol. Mais il est également possible de soigner naturellement les aphtes grâce à des huiles essentielles, qui sont concentrées en principes actifs.

Quelles sont les meilleures huiles essentielles pour soigner un aphte ?

Pour traiter efficacement un aphte, la naturopathe Laure Bernard conseille d’avoir recours à :

  • L’huile essentielle de laurier noble. Selon elle, cette essence “réunit toutes les conditions pour soigner le mieux possible cette ulcération”. Ce remède possède des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques, anti-infectieuses et calmantes. En clair, cette dernière soulage la douleur.
  • L’huile essentielle de tea tree. Ses actions anti-inflammatoires, cicatrisantes et immunostimulantes sont efficaces pour venir à bout des aphtes provoqués par des traitements longs, tels que ceux contre les cancers, qui attaquent le foie.
  • L’huile essentielle de lavande aspic. Grâce à ses propriétés cicatrisantes, antibactériennes et antalgiques, cette dernière permet d’atténuer les douleurs et l’inconfort et d’accélérer la cicatrisation de l’aphte.
  • L’huile essentielle de rose de damas. Riche en composés antiviraux, antifongiques, antibactériens et cicatrisants, ce remède permet à l’ulcération de guérir plus vite.
  • L’huile essentielle de clou de girofle. Cette essence est un puissant antalgique et anesthésiant. Elle permet de calmer l’aphte.

Ces huiles essentielles peuvent être utilisées de manière individuelle. Cependant, on peut aussi avoir recours à une synergie pour pouvoir profiter des différents bienfaits de ces remèdes naturels. Elle propose d’associer l’huile essentielle de rose de damas à celle de clou de girofle, de laurier noble et de tea tree.

Aphtes : comment utiliser les huiles essentielles ?

“Les recettes sont toujours les mêmes”, indique Laure Bernard. Pour soigner les aphtes, il existe deux façons d’utiliser les huiles essentielles. On peut soit réaliser un bain de bouche, soit y avoir recours en application locale.

Pour effectuer un bain de bouche, il convient de verser 5 gouttes d’huile essentielle, à savoir celle que le patient a choisi, et une demi cuillère à café d’huile végétale, par exemple celle d’olive, dans de l’eau tiède. “Attention, il ne faut pas avaler cette mixture. On doit uniquement rincer sa bouche trois fois par jour pendant 3 à 4 jours avec ce mélange”, spécifie-t-elle.

Comment procéder pour une application locale ? Pour cela, il est préconisé de diluer une ou deux gouttes de l’huile essentielle choisie dans une cuillère à café d’huile végétale. On trempe un coton tige dans ce mélange et on l’applique sur la zone douloureuse. Cette opération est à répéter trois ou quatre fois par jour durant trois à quatre jours.

La naturopathe signale que toutes les huiles essentielles conseillées ne peuvent pas être utilisées pour un bain de bouche. “L’huile essentielle de rose de damas et l’huile essentielle de clou de girofle ne doivent jamais être présents dans un bain de bouche. On les applique uniquement sur l’aphte”, insiste-t-elle. Les trois autres essences recommandées peuvent à la fois être utilisées en application locale et en bain de bouche.

“Si l’aphte ne guérit pas et persiste au-delà de cinq ou six jours. Il convient de consulter un médecin car l’ulcération a pu être provoquée par une tout autre cause”, développe Laure Bernard.

Huiles essentielles contre les aphtes : quelles sont les contre-indications ?

Les diverses huiles essentielles proposées par la naturopathe pour traiter un aphte sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes. Ces remèdes sont aussi contre-indiqués pour les enfants de moins de 6 ans et les personnes suivant des “traitements lourds”. Ces patients doivent demander l’avis de leur médecin avant d’utiliser ces essences.

Laure Bernard met en garde contre l’utilisation de l’huile essentielle de clou de girofle. “La liste des contre-indications est longue pour ce remède. Il n’est pas recommandé en cas de troubles de la coagulation et n’est pas compatible avec certains médicaments”, précise-t-elle.

La naturopathe rappelle qu’il convient de toujours tester les huiles essentielles avant de les utiliser. Cette précaution permet d’éviter une réaction allergique.

Merci à Laure Bernard, naturopathe

Source: Lire L’Article Complet