Biarritz : 5 spécialités à découvrir

Découvrez le goût authentique de cette région, grâce à ces pépites locales, triées sur le volet.

Le piment d’Espelette, trésor basque

C’est simple, dans la région, le piment d’Espelette, dont la culture est strictement encadrée, se déguste à toutes les sauces. « En poudre, il va dans n’importe quelle préparation, salée ou sucrée, desserts et cocktails compris ! En gelée, il déglace une viande ou accompagne un foie gras. Et en purée, on s’en sert comme une moutarde ou une tartinade », nous indique-t-on à la Maison Arostéguy, qui en produit du bio.
Piment d’Espelette bio en poudre, 7,50 € les 50 g.

L’ossau-iraty, entre vallée et forêt

Ce classique fromager des environs « est une appellation d’origine protégée, confectionnée dans la vallée d’Ossau et la forêt d’Iraty, à la limite entre le Pays basque et le Béarn », explique Baptiste Verdy, à la tête de la boutique 1001 fromages, située à Biarritz. Son affinage moyen est de six mois. Conseil : en faire des copeaux pour garnir un taloa, une délicieuse galette de maïs.
Ossau-iraty fermier AOP affiné six mois, 3 € les 100 g.

L’irouléguy, fruité et intense

Parmi toutes ses bouteilles, le caviste du Wine Shop, nous conseille une appellation du nord du Pays basque, l’Irouléguy : « C’est un vin blanc sec AOC. Le domaine Xubialdea, un vigneron indépendant, en propose une version très minérale. » Idéal, selon lui, associé à un poisson ou à une viande blanche.
Vin blanc du domaine Xubialdea, 25 € la bouteille de 75 cl.

La piperade, du soleil dans l’assiette

Pour la faire soi-même, il faut des tomates, des poivrons, des oignons et du piment d’Espelette. Dans sa version toute prête, en bocal, la Maison Arostéguy y ajoute un peu de farine de maïs, de l’ail, du thym et du poivre. « C’est le plat typique de la région le plus simple à présenter et qui plaît à tout le monde », remarque-t-on à l’épicerie. Les amoureux de viande lui préféreront l’axoa, du veau en sauce, agrémenté de poivrons.
La Piperade basquaise, Maison Arostéguy, 5,50 € le bocal de 380 g.

La confiture de cerises noires, délice régional

A savourer au petit déjeuner, au goûter ou à l’apéro, sur une planche de fromage de brebis et de charcuterie basques, la confiture de cerises noires figure parmi les incontournables. Très fruitée et légèrement acidulée, elle est appréciée des petits comme des grands. Et le visiteur en trouvera chez tous les épiciers du centre-ville.
Confiture de cerises noires, 2,25 € les 120 g.

A lire aussi :

⋙ Tout savoir sur le piment d’Espelette, l’épice du Sud-Ouest

⋙ Sud-Ouest : tout savoir sur les produits stars du terroir

⋙ Spécialités du Pays basque : 7 visites gourmandes

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Jeux Délices n°18 août-septembre 2021

Source: Lire L’Article Complet