Bitcoin : Le FMI tire la sonnette d'alarme après son adoption légale au Salvador

Le FMI vient de lancer une mise en garde officielle après l’adoption comme monnaie légale du Bitcoin par le Salavador.

Ce n’est un secret pour personne. Le FMI fait partie de ces institutions qui ne croient pas du tout au Bitcoin, et qui à chaque croissance rapide appellent à la circonspection, comme on a pu le voir ces derniers mois avec les prises de parole de Christine Lagarde. Il était alors évident qu’une décision aussi spectaculaire que celle que vient de prendre le Salvador, petit pays d’Amérique Latine, et qui a décidé de faire du Bitcoin une monnaie légale sur son sol, allait provoquer l’émoi du côté de l’institution financière internationale. Et c’est la forme d’une alarme que la réaction s’est formalisée.

Ainsi, le porte-parole Gerry Rice a expliqué que “l’adoption du bitcoin comme devise légale soulève un certain nombre de problèmes macroéconomiques, financiers et juridiques, qui requièrent une analyse très détaillée”, évoquant par ailleurs des “risques importants” posés par les actifs cryptos. Une position qui se défend, dans la mesure où le bitcoin connaît des variations très forte, pouvant facilement chuter de 10% en une journée, posant par là un véritable problème en tant que moyen de paiement quotidien. Des difficultés qui n’empêchent pourtant pas son adoption plus massive, comme en atteste son arrivée récente à la Bourse de Paris.

Source: Lire L’Article Complet