Braquage à l’italienne : pourquoi Edward Norton fut-il contraint de jouer dans ce film ?

À l’occasion de la diffusion du film Braquage à l’italienne samedi 18 juin 2022, à partir de 17h15 sur RTL9, Télé Star vous dévoile pour quelle raison Edward Norton a été contraint de jouer dans ce long-métrage.

Sorti au cinéma en 2003, le film intitulé Braquage à l’Italienne, porté par Mark Wahlberg, Jason Statham, Charlize Theron et Edward Norton, sera rediffusé samedi 18 février 2022, à partir de 17h15 sur RTL9. Réalisé par F. Gary Gray, ce long-métrage raconte l’histoire d’une équipe de braqueurs qui prévoient de voler l’or qu’un ancien associé leur a dérobé. À Venise, Charlie Crocker, un audacieux cambrioleur incarné par Mark Wahlberg, et son ami et mentor John Bridger, un expert en coffres-forts interprété par Donald Sutherland, organisent avec leur équipe le vol de 35 millions de dollars en lingots d’or.

L’équipe est composée de Rob, un spécialiste des voitures joué par Jason Statham, "Dur d’oreille", un expert en explosifs incarné par Mos Def, Steve, "l’homme de l’intérieur" interprété par Edward Norton, et Lyle, un génie en informatique joué par Seth Green. Le plan se déroule avec succès et la petite bande fuit à la frontière autrichienne, quand Steve, avec l’aide d’hommes armés, les trahit et vole les lingots. Il n’hésite pas à abattre froidement Bridger, qui meurt sur le coup, et tente de faire de même avec les autres, qui parviennent à survivre en se faisant passer pour morts. Un an plus tard, à Philadelphie, Charlie retrouve la trace de Steve en Californie et demande de l’aide à la fille de Bridger, Stella, une experte dans l’ouverture de coffres-forts incarnée par Charlize Theron, afin de récupérer les lingots.

Braquage à l’italienne : Edward Norton refuse d’assurer la promotion du film

Pour l’anecdote, Edward Norton ne souhaitait pas jouer dans ce film au départ. Cependant, il a été contraint d’intégrer le casting en raison d’une obligation contractuelle envers la Paramount. Le comédien avait en effet, au moment de Peur primale, le thriller qui l’a révélé au grand public en 1996, signé un contrat de trois films avec le studio américain. Devant les multiples refus de l’acteur à s’engager sur un film lié à Paramount, le studio l’obligea à jouer dans Braquage à l’italienne. En représailles, Edward Norton refusa de faire la promotion du film.

Source: Lire L’Article Complet