Campagne sur la laïcité : pourquoi fait-elle polémique ?

La campagne nationale sur la laïcité à l’école est lancée ce 30 août. Elle comprend une série d’affiches qui expliquent que cette notion est plus qu’un principe.

Ces affiches s’accompagnent de contenus pédagogiques, accessibles grâce à un QR code et sur le site du ministère de l’Éducation nationale. Pour chaque message, des contenus explicatifs d’accompagnement seront mis en ligne sur le site education.gouv.fr à partir du 30 août et le “Guide républicain”, ensemble d’ouvrages et de textes de référence sur la laïcité, sera envoyé dans chaque établissement scolaire. “Cette campagne vise à montrer que la laïcité n’est pas qu’un principe qui fonde notre contrat social, mais qu’elle s’inscrit dans le quotidien des élèves en leur permettant de vivre libres, égaux et unis quelles que soient leurs convictions expliquent les services de l’Éducation nationale. Son objectif ? Montrer aux élèves et à leurs familles qu’ils ont tous une place à l’école, avec les autres, dans le respect des autres. Elle doit aussi permettre de créer un espace de dialogue avec les élèves et pourra donner lieu à des séquences pédagogiques tout au long de l’année scolaire.

 

  • Laïcité : plan de formation à la rentrée, que dit la loi ?

    Jean-Michel Blanquer a annoncé le lancement d'un plan de formation continue à la laïcité. Destiné aux personnels de l'Education Nationale, il sera mis en place dès la rentrée 2021.

Pourquoi la campagne sur la laïcité passe-t-elle mal ?

Des intentions louables, mais qui provoquent déjà de vives réactions parmi les syndicats qui dénoncent notamment un amalgame avec la notion d’intégration. “La laïcité concerne les religions. Aucun signe religieux ou éléments symbolisant une religion n’est présent dans ces images. Ce sont donc implicitement les prénoms et leurs couleurs de peau qui signifient l’appartenance religieuse dans ces affiches“, explique l’antenne de Seine et Marne du syndicat SudEducation. La CGT Education va plus loin en évoquant une campagne “scandaleuse” et “l’instrumentalisation d’un concept apparemment mal digéré“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Interrogé le 27 août sur RTL, Jean-Michel Blanquer a assumé le choix de ces affiches. “N’allons pas chercher la polémique, cette campagne est faite pour unir et pour rappeler que la laïcité est au cœur du pacte social français et que nous devons tous la respecter“, a confié le ministre de l’Éducation nationale. “Je suis quand même très surpris qu’on se mette à s’intéresser à la couleur de peau des gens alors que quand vous voyez n’importe quelle publicité aujourd’hui, c’est le cas, et personne n’y prête attention (…) Tout ce qui fait re-rentrer ce sujet de la distinction par les races est de toute façon extrêmement négatif.”, a-t-il ajouté.

Source: Lire L’Article Complet