Cancer : les aliments qui nous protègent

Facteurs de protection ou de risque, les aliments interviennent dans la prévention du cancer. Mieux vaut savoir comment pour limiter les risques.

Restez informée

Un cancer n’est pas toujours une fatalité : près de 40% d’entre eux peuvent être évités. Comment ? En modifiant certains de nos comportements. Parmi ceux-ci, l’alimentation joue un rôle très important, sans oublier la consommation d’alcool, de tabac, et l’activité physique.

S’il n’existe aucun aliment anti-cancer en lui-même, faire le plein de fruits, de légumes, de légumes secs (lentilles, pois chiches, haricots rouges…) et de céréales complètes (pâtes, riz, pain complets…) réduit le risque de développer un cancer. Cela est dû à leur richesse en fibres, qui influe positivement sur les cancers aérodigestifs dans leur ensemble (bouche, pharynx, larynx, œsophage, estomac, côlon-rectum). Pourtant, en France seulement 13% des adultes consomment les 25 g de fibres par jour recommandés. Pensez à les ajouter régulièrement à vos repas.

Et ne vous empêchez pas de manger des fruits et légumes sous prétexte qu’ils ne sont pas bio : « On ne sait pas encore bien évaluer le rôle des pesticides, tempère le Pr Zelek. Il n’est pas impossible qu’on ait de mauvaises surprises d’ici 15 ans, quand on commencera à voir leurs effets, mais ce n’est pas une raison pour se passer de fruits et légumes. » L’étude française NutriNet-santé a montré une association entre la consommation d’aliments issus de l’agriculture biologique et un plus faible risque de cancers (tous confondus, mais en particulier les lymphomes, les lymphomes non hodgkiniens, et les cancers du sein survenant chez les femmes ménopausées). Cette étude était cependant trop courte (4 ans) et menée sur des personnes trop jeunes (44 ans en moyenne) : impossible d’en conclure que « le bio protège du cancer » !

Les facteurs protecteurs

Fruits et légumes : 5 portions par jour (frais, conserve ou surgelés). En prévention des cancers aérodigestifs (bouche, pharynx, larynx, œsophage, poumon, estomac, colorectal).

Fibres : 1 fois/jour céréales complètes (pâtes, riz, pain). 2 fois/semaine légumes secs (lentilles, haricots). On en trouve aussi dans les fruits et légumes. En prévention du cancer colorectal.

Produits laitiers : 2 portions par jour (alterner lait, fromage, yaourt, fromage blanc). En prévention du cancer colorectal.

Café : pas d’infos précises sur les doses. En prévention du cancer de l’endomètre et du foie.

Pour mieux connaître votre risque et tenter de le diminuer, faites le test « Prévention cancers : le test, 3 minutes pour faire le point » sur le site e-cancer.fr

A lire aussi :

⋙ L’aneth et le persil, de super aliments contre le cancer ?

⋙ L’alimentation anti-cancer : c’est du flan ?

⋙ 3 aliments pourraient réduire le risque d’avoir un cancer colorectal, découvrez lesquels

Article paru dans le numéro Femme Actuelle Hors-série Santé d’octobre 2020

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet