Capharnaüm : les personnages du film de Nadine Labaki sont-ils de vrais acteurs ?

Le film Capharnaüm, primé à Cannes en 2018 et nommé aux Oscars en 2019, est diffusé ce mercredi 24 mars sur Arte.

Arte diffuse, ce mercredi 24 mars à 21 heures, le chef d’œuvre de Nadine Labaki, Capharnaüm. Dans ce film primé au Festival de Cannes en 2018 et nommé aux César et aux Oscars en 2019, on suit les aventures de Zain, un jeune garçon de Beyrouth qui, au cours d’une fugue, fait la rencontre de Rahil, une immigrée éthiopienne sans papiers et maman d’un petit bébé, Yonas. Mais la jeune femme disparaît et Zain doit s’occuper tout seul de Yonas.

Pour incarner les personnages de son film, Nadine Labaki a choisi exclusivement des acteurs non professionnels. Ainsi, la vie de Zain al-Rafeea, le petit garçon qui interprète Zain, est pratiquement la même que celle de son personnage. Yordanos Shifera, qui incarne Rahil, était, elle aussi, sans papiers quand elle a été choisie par la réalisatrice. Au final, la seule professionnelle du cinéma présente dans le film est… Nadine Labaki, elle-même, qui incarne une avocate. "À ce casting où, même le juge est un juge, j’étais la seule fausse-note au milieu des acteurs. C’est la raison pour laquelle mon intervention en tant qu’actrice, au coeur de la vérité des autres, a été minime. Le terme jouer m’a toujours posé problème, et précisément dans le cas de Capharnaüm où le propos requiert une sincérité absolue. Je devais ça à tous ceux pour qui ce film servira d’étendard pour leur cause. Il fallait donc absolument que les acteurs soient des gens qui connaissent les conditions dont il est question, afin d’avoir une légitimité quant à parler de leur cause", expliquait la réalisatrice à la sortie de son film à nos confrères d’Allociné.

Capharnaüm : d’ou vient le titre de ce film ?

Comment Nadine Labaki a-t-elle choisi le titre de son film ? La réalisatrice raconte que son mari lui avait conseillé d’écrire ses idées sur un tableau blanc. "En prenant un peu de recul par rapport à ce tableau, je lui ai dit : en fait, tous ces sujets forment un tel capharnaüm ! Ce film sera capharnaüm", se souvient-elle. Et c’est ainsi que ce film prit ce nom de Carphanaüm, qui est à l’origine l’ancien nom d’un village de Galilée, dans l’actuelle Israël.

Source: Lire L’Article Complet