Ces classiques qui ont très mal vieilli

Ce n’est pas parce qu’un jeu est en avance sur son temps quand il sort qu’il vieillira forcément bien. La preuve avec ces jeux : ce sont des classiques, même si y jouer en 2021 peut parfois être très frustrant. 

On ne peut pas tout avoir : déjà, c’est compliqué de devenir un jeu culte, alors être un jeu culte qui résiste en plus à l’épreuve du temps ? Là, on est sur une rareté phénoménale, et les exemples du genre se comptent aisément sur les doigts d’une main. La preuve aujourd’hui, avec ces jeux qui ont indéniablement marqué leur époque, mais qui sont aujourd’hui très difficiles à apprécier avec l’évolution du medium dans son ensemble. Bref, pour faire simple : ils ont très mal vieilli !

Resident Evil

Si le tout premier Resident Evil fut une claque pour des tonnes de jeunes joueurs de l’époque grâce à sa tension permanente et son huis clos flippant, il n’en reste pas moins une petite déception en 2021, surtout si l’on souhaite jouer à la version originale (et pas au remaster HD) : voice acting complètement claqué, contrôles peu pratiques et graphismes pas fous, Resident Evil n’a finalement pas si bien vieilli.

Silent Hill

Aux côtés de Resident Evil, Silent Hill fut un des jeux d’horreur les plus influents de la génération PS1. Sauf qu’aujourd’hui, jouer à Silent Hill peut s’avérer une sacré épreuve : les contrôles sont tout simplement affreux. Tu ne peux même pas répondre rapidement aux diverses menaces qui apparaissent parfois de manière incontrôlée à l’écran.

Star Fox

Le tout premier Star Fox était assez incroyable pour l’époque, avec parmi les premiers graphismes en 3D de l’histoire. Mais aujourd’hui, les seuls trucs que l’on voit quand on joue à Star Fox (quand même sorti en 1993), ce sont des polygones un peu partout. C’est très moche finalement. Révolutionnaire pour l’époque, mais pas très beau.

Tomb Raider

Tomb Raider a eu un impact de fou lors de sa sortie, devenant par ailleurs une des premières femmes influentes du jeu vidéo. Mais avec le recul, le fait de devoir tourner son personnage à chaque fois que l’on voulait changer de direction, et de manière générale les contrôles peu ergonomiques rendent aujourd’hui l’expérience très désagréable.

Goldeneye 007

Si Goldeneye 007 fut tout simplement révolutionnaire, en étant l’un des premiers FPS employant la verticalité dans le jeu vidéo, il a extrêmement mal vieilli. La raison est simple : depuis nos standards à propos du genre ont grandement augmenté, et Goldeneye 007 n’a désormais plus le même impact qu’à l’époque. Y jouer en 2021 peut être une expérience très douloureuse.

Source: Lire L’Article Complet