Ces jeux où tout le monde finit par perdre

On aurait aimé que ces fins offrent une conclusion positive aux protagonistes que l’on a incarné pendant si longtemps, mais il n’en est rien : à la fin, tout le monde perd, gentils et méchants compris. 

Généralement, on considère qu’un jeu se finit bien quand le héros, ou le protagoniste que l’on incarne depuis l’introduction finit par atteindre son but final, qu’il s’agisse de sauver le monde, retrouver sa princesse ou abattre l’armée qui nous fait face. Mais certaines œuvres optent pour une conclusion un peu plus aigre-douce, dans laquelle finalement personne ne gagne. L’ennemi est certes défait la plupart du temps, mais le héros y perd également quelque chose, ce qui rend la fin beaucoup moins plaisante du point de vue du joueur. C’est un choix scénaristique souvent expliqué par les jeux en question par le fait que dans la vie, tout ne se termine pas de la meilleure de manières !

GTA IV

Rien ne réussit à ce pauvre Niko Bellic. GTA IV offre plusieurs possibilités de fins différentes pour le protagoniste du jeu, parmi lesquelles une attaque lors du mariage de Roman qui tue soit Roman soit la copine de Niko, Kate. D’ailleurs, pour beaucoup, la mort de Roman est considérée comme la « bonne » fin du jeu, mais ça reste quand même une manière assez terrible de terminer le jeu.

The Legend of Zelda : Skyward Sword

Tous les jeux Zelda se terminent plutôt bien de manière générale. Link parvient à sauver le monde et Zelda, et tout finit dans le meilleur des mondes. Pas dans Skyward Sword : si Link parvient à défaire le démon qui le tourmente, ce dernier le maudit néanmoins à devoir combattre Ganon de manière éternelle. Et c’est ainsi que Ganon deviendra notre ennemi pour toujours, dans la plupart des jeux Zelda.

The 7Th Saga

The 7Th Saga est un des classiques du JRPG, qui a notamment marqué les joueurs pour sa fin incroyable. On y apprend ainsi que tout ce qu’entreprend le joueur depuis le début du jeu appartient en réalité à une sorte de boucle temporelle infinie. Autrement dit, tout est destiné à arriver à nouveau, et ce sans aucune limite. Bref, une fin qui donne le tournis.

Nier Automata

NieR Automata offre de nombreuses fins différentes, mais c’est l’ultime et bonne fin du jeu qui nous intéresse aujourd’hui. On y apprend notamment que l’humanité et les aliens ont péri depuis belle lurette, et que la guerre est destinée à arriver de manière éternelle. Une fin assez terrible qui ne donne pas forcément de belles perspectives pour les personnages du jeu.

Dead Space

Ce pauvre Isaac Clarke prend très cher dans le tout premier Dead Space. Il apprend ainsi à la fin du jeu que Nicole, qui l’aide depuis le début du jeu, n’est en fait qu’une hallucination : Nicole s’est suicidée bien avant les événements de Dead Space. Le pauvre…

Source: Lire L’Article Complet