Ces licences qui ont perdu en puissance lors de la génération PS4 et Xbox One

Au cours de la génération PS4 et Xbox One, de nombreuses licences bien connues des joueurs sont parvenues à se trouver un second souffle et à se renouveler. D’autres, au contraire, se sont quelque peu perdues pour diverses raisons, au point d’être parfois mises de côté par les éditeurs.

Que ce soit du côté de chez PlayStation ou de chez Microsoft, la génération PS4 et Xbox One aura donné naissance à une multitude de jeux. De nouvelles licences à des suites particulièrement attendues, ce ne sont clairement pas les exemples qui manquent. Toutefois, au grand dam de certains joueurs, la huitième génération de consoles aura également été marquée par la perte en puissance de certaines franchises très appréciées du public… En voici quelques exemples.

Mass Effect (BioWare)

Après une trilogie de tous les succès sur Xbox 360 et PS3, Mass Effect Andromeda est arrivé sur PS4 et Xbox One en 2017. Malheureusement pour BioWare, celui-ci a reçu un accueil très mitigé. Sans pour autant être un mauvais jeu, ce nouvel opus a souffert de son incapacité à surprendre les joueurs, de ses quelques problèmes d’écriture et surtout de certains défauts techniques.

Deus Ex (Eidos Montréal)

Suite au succès de Deus Ex: Human Revolution en 2011, Eidos Montréal a rempilé avec Deus Ex: Mankind Divided en 2016, qui a lui aussi rencontré un beau succès critique. Néanmoins, les objectifs de ventes trop élevés fixés par Square Enix et les polémiques liées aux précommandes et aux microtransactions du jeu auront valu à la licence d’être mise de côté par l’éditeur.

Killzone (Guerrilla Games)

Après avoir rencontré un certain succès sur PS2 et PS3, Killzone a accompagné le lancement de la PS4 avec Killzone: Shadow Fall en 2013. Mais en dépit de son succès commercial, le jeu a essuyé des retours mitigés de la part du public, qui l’a jugé oubliable. Ceci explique sans doute pourquoi aucune suite n’a vu le jour… à moins que ce ne soit parce que Guerrilla est trop occupé avec Horizon ?

Dead Rising (Capcom Vancouver)

En seulement deux opus, Dead Rising avait réussi à conquérir le cœur d’un grand nombre de joueurs. Malheureusement pour Capcom, l’exclusivité de Dead Rising 3 sur Xbox One et PC aura eu raison du succès commercial du jeu malgré sa qualité tandis que Dead Rising 4, lui, sera reçu un peu plus amèrement par la critique. Et Dead Rising 5 ? Annulé suite à la fermeture du studio en 2018.

Metal Gear (Konami)

À sa sortie en 2015, Metal Gear Solid V: The Phantom Pain a rencontré un véritable succès critique et commercial. Toutefois, des différends entre Konami et Hideo Kojima ont entraîné le départ de ce dernier, qui n’a donc pas œuvré sur le développement de Metal Gear Survive (2018). Une absence qui s’est largement fait ressentir, en témoignent les critiques très mitigées qu’il a reçues.

Source: Lire L’Article Complet