Cette habitude pendant l'allaitement réduirait les risques d’allergie chez bébé

Une allergie alimentaire chez un tout-petit se caractérise par des manifestations cutanées, respiratoires ou encore digestives. Depuis plusieurs années, ces réactions sont de plus en plus fréquentes. Selon une nouvelle étude suédoise, les enfants dont les mères consomment du lait de vache pendant l’allaitement sont moins sensibles aux allergies alimentaires.

Restez informée

Selon l’Assurance Maladie, environ 6% des enfants seraient touchés par une allergie alimentaire. Cette réaction allergique se caractérise souvent par des vomissements, des selles glaireuses, des diarrhées, des maux de ventre ou des démangeaisons. Selon une récente étude suédoise, publiée dans la revue Nutrients, un enfant dont la mère boit du lait de vache pendant la période d’allaitement aurait moins de risque de développer une allergie alimentaire.

Quelles sont les allergies alimentaires les plus fréquentes chez un nourrisson ?

Pour les besoins de l’étude, les scientifiques de l’Université de Chalmers à Götebord (Suède) ont recruté 508 mères. Pendant les recherches, elles ont été interrogées trois fois sur leur régime alimentaire : à la 34e semaine de grossesse, un mois après la naissance et 4 mois après l’accouchement.

La consommation de lait de vache pendant la lactation a été confirmée par la présence de deux biomarqueurs dans le sang et le lait maternel des participantes. Ces éléments sont deux acides gras formés dans l’estomac de la vache et ils sont spécifiques aux produits laitiers.

À l’âge de 12 mois, les enfants ont été examinés par un pédiatre afin d’identifier d’éventuelles allergies alimentaires. Résultat : 39 enfants ont développé une réaction allergique à différents produits alimentaires comme le lait de vache, les œufs, les poissons, le soja et l’arachide.

La consommation de lait de vache pourrait stimuler le système immunitaire

“Nous avons constaté que les mères d’enfants d’un an en bonne santé consommaient plus de lait de vache pendant l’allaitement que les mères d’enfants qui ont eu des réactions allergiques. Bien que l’association soit claire, nous ne prétendons pas que la consommation de lait de vache serait un remède général contre les allergies alimentaires“, a précisé Mia Stråvik, doctorante des sciences nutritives et auteure principale de l’étude dans un communiqué.

Selon les scientifiques, le lait maternel renferme des substances qui permettent de booster le système immunitaire d’un nouveau-né. “Dans le développement précoce d’un enfant, il y a une fenêtre temporelle où la stimulation du système immunitaire est nécessaire pour qu’il développe une tolérance à différents aliments“, a expliqué la Professeure Ann-Sofie Sandberg et superviseure de Mia Stråvik.

“Un contact précoce avec divers micro-organismes peut fonctionner comme une sorte de “coup de fouet” pour le système immunitaire de l’enfant. Mais, avec la faible prévalence des microorganismes dans notre société très hygiénique, les substances absorbées par l’alimentation de la mère peuvent être un autre moyen de stimuler la maturité du système immunitaire”, a complété la spécialiste.

Source: Lire L’Article Complet