Comment protéger son potager des fortes chaleurs ?

Quand les températures grimpent, le potager est parfois soumis à de rudes épreuves. Mieux vaut donc adopter quelques gestes bien utiles pour limiter les dégâts.

Si le soleil est synonyme de grandes récoltes, il n’en reste pas moins que les fortes chaleurs riment également avec problèmes. La canicule peut assécher et faire souffrir nos fruits, légumes et herbes aromatiques. Bien heureusement, il existe des trucs et astuces pour éviter les “mauvaises surprises” dans le potager…

1- Paillez

Un bon paillage permet d’assurer la régulation thermique et hydrique de votre potager de manière écologique. Il protègera également la terre des rayons de soleil et ralentira la croissance des herbes sauvages. Si de nombreux paillis (film plastique, toile tissée…) sont commercialisés dans les magasins spécialisés, rien ne vaut une bonne couche de paille naturelle ou de déchets de tonte. Fraîcheur et humidité garanties !

2 – Binez

Procèdez au binage de la croûte sèche qui se forme à la surface de la terre pendant les périodes de sécheresse. Ce geste facilitera la pénétration de l’eau dans le sol et vous fera ainsi économiser l’eau lors de l’arrosage. Pour cela, réalisez une entaille de 2 cm de profondeur dans le sol, au pied de vos plantations. Attention toutefois à ne pas blesser les tiges et les racines de vos fruits et légumes !

3 – Faites de l’ombre

Pour éviter que le soleil ne brûle les feuilles de vos protégés, apportez-leur de l’ombre. Vous pouvez placer une cagette en bois au-dessus des petits végétaux comme les salades ou les fraises. Pour les grandes plantes (aubergines, tomates…), déposez un voile d’ombrage, un parapluie ou un parasol.

4 – Arrosez

Mieux vaut éviter d’arroser vos fruits, légumes et aromates la journée en plein soleil. Arrosez-les de préférence au petit matin, à la fraîche, ou le soir afin que vos plants aient toute la nuit pour s’hydrater. Vous pouvez aussi opter pour un système d’arrosage au goutte à goutte. Pour cela, percez le bouchon d’une bouteille de trois trous fins, remplissez la bouteille d’eau et laissez l’eau s’écouler lentement tout au long de la journée.

À lire aussi :

⋙ 3 astuces pour savoir si la terre de mon potager est saine

⋙ Potager : 5 légumes faciles à cultiver

⋙ Potager : pourquoi il ne faut jamais cultiver une plante deux années de suite au même endroit

Source: Lire L’Article Complet