Covid-19 : est-ce que je dois quand même me faire vacciner si j’ai été malade ?

Oui, vous devez vous faire vacciner, même si vous avez contracté la Covid-19, tout simplement car l’immunité conférée par une infection s’estompe dans le temps. Voici les différents protocoles de vaccination à suivre en fonction de votre situation. 

J’ai été contaminé sans être vacciné

Conformément aux recommandations émises par la Haute autorité de Santé (HAS) le 19 novembre 2021, les personnes ayant été contaminées par la Covid-19 alors qu’elles n’étaient pas encore vaccinées doivent se faire administrer une dose unique de vaccin.

Celle-ci fait office de rappel, la contamination permettant d’obtenir une immunité « naturelle » pendant plusieurs mois. « En cas d’infection préalable, une dose de vaccin permet d’augmenter le taux d’anticorps neutralisants tout en diversifiant la réponse contre les variants, notamment contre le variant Delta, détaille la HAS. Cet effet est d’ailleurs supérieur à celui observé après deux doses de vaccins chez les personnes non préalablement infectées. Cette vaccination post-infection est assimilable immunologiquement à un rappel vaccinal tardif. »

L’injection doit être réalisée 6 mois après l’infection avec le vaccin Comirnaty® de Pfizer ou Spikevax® de Moderna (pleine dose). 

J’ai été contaminé après avoir été vacciné

  • Infection après une vaccination avec un schéma à deux doses (Pfizer/BioNtech, Moderna)

La dose de rappel (3ème dose) concerne toutes les personnes de 18 ans et plus ayant un schéma vaccinal initial complet dès 3 mois et jusqu’à 4 mois maximum après une infection à la Covid-19, si celle-ci a eu lieu après la vaccination.

  • Infection après une dose unique (Pfizer/BioNtech, Moderna, Janssen)

Si vous avez contracté la Covid-19 par le passé – ce qui vous a permis de bénéficier d’un schéma vaccinal complet avec une dose de vaccin unique de Moderna ou Pfizer/BioNtech – vous devez recevoir votre dose de rappel dans un délai de 6 mois minimum et 4 semaines au-delà maximum après votre première dose.

Les personnes ayant eu une infection à la Covid-19, puis une dose de Janssen, sont quant à elles éligibles à une dose de rappel dès 4 semaines après leur injection. Deux possibilités : 

– Si l’infection survient moins de 15 jours après l’injection : les personnes reçoivent une dose additionnelle de vaccin ARNm (Pfizer/BioNtech ou Moderna) 4 semaines après l’infection. Elles sont éligibles au rappel vaccinal dès 3 mois après cette dose additionnelle.

– Si l’infection survient plus de 15 jours après l’injection : les personnes n’ont pas besoin de compléter leur schéma vaccinal avec une dose additionnelle. Elles sont éligibles au rappel dès 3 mois après l’infection.

  • Vaccin Covid-19 : quel délai entre les doses ?
  • Covid-19 : comment connaître la date de ma dose de rappel ?

Source: Lire L’Article Complet