Covid-19 : les symptômes qui nécessitent d'appeler le SAMU en urgence

Fièvre, toux, perte du goût et de l’odorat, fatigue… La Covid-19 peut se manifester de différentes façons, mais certains symptômes sont plus graves que d’autres et nécessitent une prise en charge urgente. On fait le point avec le Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France.

Restez informée

Pour endiguer la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, un nouveau confinement a été mis en place depuis le 29 octobre dernier. Mais pour l’heure, le coronavirus continue de circuler sur le territoire français. Pas moins de 4.000 personnes touchées par la Covid-19 étaient ainsi en réanimation le 4 novembre. Un record depuis la première vague, au printemps dernier.

Face à cette recrudescence de l’épidémie, les gestes barrières sont plus que jamais de rigueur et la vigilance est de mise en cas d’apparition de symptômes évocateurs de l’infection au Sars-CoV-2.

Covid-19 : différents niveaux de prise en charge en fonction des symptômes

Fièvre, toux, perte du goût et de l’odorat, fatigue… Les manifestations de la Covid-19 peuvent être diverses et variées. En cas de symptômes évocateurs de la maladie, il existe plusieurs niveaux de prise en charge. “Face à des manifestations sans signe de gravité, il faut de toute façon prendre contact avec son médecin traitant. Si ce dernier n’est pas disponible, il convient de faire appel à un autre médecin, à une permanence médicale ou aux services d’accès aux soins”, explique le Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France. Il s’agit de plateformes d’orientation des malades permettant de désengorger les hôpitaux.

Que faire si le médecin traitant ou les autres alternatives à la disposition des patients ne sont pas joignables ? “Le SAMU est toujours là pour donner des conseils en attendant le rendez-vous médical ou même pour orienter le patient vers une consultation”, précise le spécialiste.

La détresse respiratoire nécessite une prise en charge en urgence

Mais quels sont les symptômes qui nécessitent d’appeler le SAMU en priorité et en urgence ? “Tout dépend de l’état de santé de base de chacun. Si une forte fièvre apparaît chez une personne à risque, il faut appeler la régulation médicale, autrement dit le 15. En l’absence de facteurs de risque, une fièvre n’est pas inquiétante en soi”, explique le Dr François Braun.

Les personnes considérées comme à risque de formes graves de Covid-19 sont :

  • les personnes âgées de plus de 65 ans ;
  • les personnes atteintes d’une maladie chronique ou qui fragilise leur système immunitaire comme les antécédents cardiovasculaires, les pathologies chroniques respiratoires, le diabète, l’obésité, les cancers, l’insuffisance rénale, la cirrhose ou encore la splénectomie ;
  • les femmes enceintes au 3ème trimestre de grossesse.

Chez tous les patients, qu’ils soient à risque de forme grave ou non, un symptôme doit néanmoins alerter : la détresse respiratoire. Dans ce cas, il convient d’appeler le SAMU, car la situation peut se dégrader rapidement.

Pour reconnaître une détresse respiratoire, il convient notamment de rechercher un essoufflement à l’effort. Par exemple, “si vous marchez et que vous vous sentez fatigué, que vous avez la sensation que vous devez vous arrêtez pour reprendre votre souffle. Ou encore si vous avez du mal à terminer vos phrases et que vous êtes obligés de reprendre votre respiration”, précise le Dr François Braun.

Covid-19 : en cas de doute, il convient d’appeler le SAMU

Problème : en cas de Covid-19, certains patients souffrent de détresse respiratoire mais ne s’en rendent pas toujours compte. “Certains malades parviennent à se rendre à l’hôpital en voiture et étant juste essoufflés, alors que leurs niveaux d’oxygène sont alarmants”, explique le Dr François Braun. Ce phénomène spécifique à la Covid-19 reste pour l’heure mystérieux.

C’est la raison pour laquelle l’acquisition d’un saturomètre, un appareil qui se place au bout du doigt et qui permet de mesurer la saturation en oxygène, peut, dans certains cas, être utile en cas de symptômes évocateurs de la Covid-19 ou pour surveiller son état de santé s’il on a été testé positif au coronavirus.

Pour que l’utilisation de ce dispositif ne soit pas contre-productive, il convient avant toute chose d’apprendre à s’en servir correctement. “Il faut prendre sa saturation en oxygène en position assise, au repos et veiller à ne pas avoir les doigts froids, car cela peut biaiser les résultats. Il faut également éviter d’utiliser cet appareil à de multiples reprises chaque jour”, précise le Dr François Braun. “Lorsque la saturation en oxygène se situe en dessous de 92 %, un avis médical est nécessaire”, ajoute le spécialiste.

Si une détresse respiratoire nécessite une prise en charge en urgence, le Dr François Braun rappelle qu’en cas de doute ou d’inquiétude, il ne faut pas hésiter à appeler le Samu. “Nous sommes organisés pour prendre tous les types d’appel et rediriger vers la médecine générale si besoin”, conclut-il.

Merci au Dr François Braun, président de Samu-Urgences de France.

A lire aussi :

⋙ Covid-19 : quels sont les symptômes les plus fréquents chez les enfants et les bébés ?

⋙ Covid-19 : que faire en cas de symptômes ? Les nouvelles recommandations à suivre

⋙ Symptômes de la Covid-19, incubation, transmission, traitements : tout ce qu’il faut savoir sur le coronavirus

Source: Lire L’Article Complet