Covid-19 : Pass sanitaire, vaccination, cas contact, reconfinement… Ce qu'il faut retenir des annonces de Jean Castex

Si vous n’avez pas pu suivre les annonces de Jean Castex aujourd’hui, on vous donne toutes les informations qui sont à retenir. 

À l’issue du Conseil des ministres qui a eu lieu ce matin, Jean Castex s’est exprimé au “13 heures” de TF1. Alors que de nombreux Français s’opposent aux nouvelles annonces du gouvernement, notamment les jeunes qui sont 6 sur 10 à être en désaccord avec le pass sanitaire, le Premier ministre a donné des précisions sur celui-ci, notamment pour les lycéens et collégiens. “Toute notre stratégie depuis le début de la crise (…) a consisté à ce que les enfants de France soient le plus possible scolarisés. Alors on ne va pas dire maintenant, si vous n’êtes pas (vaccinés, ndlr) (…) on va vous priver d’école”, a expliqué le chef du gouvernement, un avis contraire à celui du Haut Conseil de la Santé publique qui souhaitait l’étendre aux collèges et aux lycées. De plus, les restaurateurs devront contrôler le pass sanitaire des clients mais ne vérifieront pas l’identité. Qu’en est-il de la vaccination ?

Invité du 13 heures de TF1, Jean Castex n’a pas annoncé de nouvelles restrictions mais il a apporté plusieurs précisions concernant le #PassSanitaire et la vaccinationOn fait le point ⤵https://t.co/XNvtJH6g0Y

Jean Castex l’assure : “Dans la 4ème vague, on y est”. Sa solution ? L’ouverture de 5 millions de rendez-vous supplémentaires dans les 15 jours puisque depuis l’allocution d’Emmanuel Macron, les délais se sont sensiblement allongés. Concernant les “cas contact”, les personnes vaccinées qui “n’ont plus de chance d’attraper la maladie”, le chef du gouvernement a assuré qu’elles n’auront plus à s’isoler si elles ont été en contact avec un cas positif au covid-19. Y aura-t-il un reconfinement ? La réponse du Premier ministre est floue : “Si je vous dis oui, je serais sans doute irresponsable. (…) Mon rôle, c’est qu’ensemble, on trouve un moyen d’éviter”, a-t-il expliqué. Des annonces qui rassurent tout de même certains Français qui craignaient de nouvelles restrictions.

Source: Lire L’Article Complet