Covid-19 : pourquoi Olivier Véran a décidé d’allonger la durée d’isolement à dix jours pour les cas positifs ?

La période d’isolement va être allongée de 7 à 10 jours pour les personnes contaminées par la Covid-19, à compter de ce 22 février. C’est ce qu’a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran ce 18 février, lors d’un point de situation sanitaire. Mais quelles sont les raisons de cette décision ? Explications.

Les différents variants de la Covid-19 sévissent en France depuis plusieurs semaines. Pour lutter contre la propagation de ces souches considérées comme plus contagieuses, le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures, ce 18 février. “J’ai décidé que la durée de l’isolement de tous les patients dont un test diagnostic est positif passera à compter de lundi de sept à dix jours”, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran, ce jeudi 18 février, durant une conférence de presse sur l’épidémie de Covid-19 en France. Il a précisé que la durée d’isolement ne changeait pas pour les cas contacts et qu’elle resterait fixée à sept jours.

  • FEMME ACTUELLE – Affaire Duhamel : les derniers instants de Marie-France Pisier avant sa mort mystérieuse

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Isabelle Balkany : ses surprenantes révélations sur son mari Patrick "attiré par des seins qui tenaient mieux"

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Affaire Delphine Jubillar : la mère de son mari Cédric prend la parole pour la première fois

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Poivre d’Arvor accusé de viols : qui est Florence Porcel, l’écrivaine qui porte plainte contre lui ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Affaire Duhamel : "accident, meurtre ?", pourquoi les proches de Marie-France Pisier ne croient pas à son suicide

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : le journaliste porte plainte contre son accusatrice Florence Porcel

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Poivre d'Arvor : qui sont les femmes de sa vie ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – PPDA : qui sont ses enfants ?

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – PPDA accusé de viols : "Pandorini", le livre qui évoque les agressions

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Patrick Poivre d’Arvor visé par une enquête pour viols

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – "C'était maladroit" : Julian Bugier s'excuse après sa boutade sur l'absence de JT de TF1

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Dieudonné condamné à 9000 euros d'amende pour une chanson sur la Shoah

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Mort de Tonton David : ces enfants lancent une cagnotte en ligne pour financer ses obsèques

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Jean-Pierre Pernaut : ce surnom hilarant donné par ses petits-enfants

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Les commentaires salaces de ce candidat de Top Chef ont perturbé les internautes

    Femme Actuelle

  • FEMME ACTUELLE – Nagui taquine un candidat stressé par sa première télé

    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Affaire Duhamel : les derniers instants de Marie-France Pisier avant sa mort mystérieuse
    FEMME ACTUELLE – Affaire Duhamel : les derniers instants de Marie-France Pisier avant sa mort mystérieuse


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Isabelle Balkany : ses surprenantes révélations sur son mari Patrick "attiré par des seins qui tenaient mieux"
    FEMME ACTUELLE – Isabelle Balkany : ses surprenantes révélations sur son mari Patrick "attiré par des seins qui tenaient mieux"


    Femme Actuelle


  • FEMME ACTUELLE – Affaire Delphine Jubillar : la mère de son mari Cédric prend la parole pour la première fois
    FEMME ACTUELLE – Affaire Delphine Jubillar : la mère de son mari Cédric prend la parole pour la première fois


    Femme Actuelle

VIDÉO SUIVANTE

Le ministre de la Santé a spécifié que cette mesure s’applique “sans attendre la confirmation” du test PCR de criblage. Dans le protocole sanitaire dévoilé le 7 février dernier, la Direction générale de la Santé avait indiqué que les personnes positives à la Covid-19 devaient obligatoirement réaliser un test PCR de séquençage du virus, dans les 36 heures suivant le résultat positif. Ce second test a pour but d’identifier les patients porteurs d’une nouvelle souche du coronavirus.

Covid-19 : 36% des cas de coronavirus sont causés par le variant britannique

Olivier Véran a décidé d’allonger la période de quarantaine à dix jours pour les personnes porteuses du virus par précaution. Cette mesure a également été prise car “la part de variants dans les contaminations est devenue élevée”. “36% des cas positifs criblés correspondent à des variants britanniques et 5% à des variants sud-africains ou brésiliens. (…) L’incidence (le nombre de cas pour 100.000 habitants) est stabilisée voire en légère baisse en Moselle. (…) La situation est particulièrement inquiétante à Nice”, a-t-il signalé.

Covid-19 : le variant britannique pourrait provoquer une maladie plus longue

Le ministre de la Santé a aussi justifié cet allongement de la durée d’isolement par des hypothèses émises par certains chercheurs sur la durée de contagiosité des variants du coronavirus. “Certaines études scientifiques évoquent la possibilité que les variants seraient responsables d’une durée de contagiosité plus longue que le Covid-19 classique”, a-t-il déclaré.

Des scientifiques de l’université d’Harvard ont évoqué cette hypothèse dans une étude publiée le 10 février dernier. Les travaux ont été menés auprès de 65 personnes porteuses du coronavirus. Sept d’entre eux étaient infectés par le variant britannique (B.1.1.7.). Les résultats des recherches ont révélé que la durée moyenne de l’infection était de 13,3 jours chez les patients testés positifs à la souche britannique, tandis que cette dernière était de 8 jours chez les individus porteurs de la souche classique du coronavirus. “Ces données montrent que la variante anglaise (B.1.1.7) du coronavirus peut provoquer des infections plus longues avec des pics de concentration virale similaires à ceux de la souche d’origine. Cette durée prolongée peut contribuer à la transmissibilité accrue du coronavirus”, peut-on lire dans l’étude.

L’allongement de la période de quarantaine annoncé par Olivier Véran avait déjà été mise en place pour les malades touchées par le variant sud-africain et brésilien. Ces derniers devaient réaliser un test PCR à la fin de la période d’isolement. “Après 10 jours pour les contaminations par une variante d’intérêt 20H/501Y.V2 (sud-africaine) ou 20J/501Y.V3 (brésilienne), et en l’absence de fièvre depuis plus de 48h pour les patients zéro symptomatiques, la levée de l’isolement est désormais conditionnée pour les cas confirmés à l’obtention d’un résultat de test négatif. Si le test revient positif, l’isolement est prolongé de 7 jours après ce résultat”, précisait la Direction générale de la Santé (DGS).

Covid-19 : quelles sont les mesures dans les établissements scolaires ?

En cas de contamination par les variants sud-africain et brésilien dans un établissement scolaire, la DGS a instauré un nouveau protocole sanitaire. La fermeture d’une classe est notamment déclarée quand :

  • un enfant est testé positif à la Covid-19 et est contaminé par un des deux variant
  • un enfant est cas contact d’un parent ou membre de sa famille contaminé par l’une des deux souches

À lire aussi :

⋙ Effets secondaires, comment se faire vacciner : tout savoir sur le vaccin contre la Covid-19

⋙ Covid-19 : Didier Raoult donne son avis sur le vaccin

⋙ Covid-19 : injecter deux doses de vaccins différents, c’est possible ?

Source: Lire L’Article Complet