Covid-19 : quelle assurance souscrire pour partir en vacances à l'étranger cet été ?

Partir en vacances n’a jamais été aussi incertain que depuis le début de la crise sanitaire. Annulations de vols ou de trains, fermetures des frontières, recrudescence des cas… Voici quelles assurances choisir pour se couvrir lorsque l’on se retrouve dans l’une de ces situations.

Restez informée

Si vous avez réservé vos vacances à l’avance pour cet été, vous n’êtes pas sans risque de vous retrouver sans avion ou sans location d’ici à la date prévue du départ. Vous n’êtes pas non plus à l’abri d’une contamination sur place qui pourrait donner lieu à une annulation de voyage ou à une hospitalisation sur place. Il est donc préférable d’assurer ses arrières, afin d’éviter de perdre de l’argent si jamais les plans de séjour à l’étranger sont contrariés. Voici quelques assurances auxquelles vous devriez penser avant de mettre les valises dans le coffre, afin de vous protéger en cas de mauvaises surprises.

Souscrivez une assurance annulation

De nombreux sites de voyage ou de location vous proposent de souscrire une assurance annulation lors de vos réservations ou juste après (dans un délai de 24 à 48 heures). Pour quelques dizaines d’euros supplémentaires, elle vous protège dans le cas où vous ne pouvez plus honorer votre voyage parce que vous avez contracté le coronavirus par exemple. Dans ce cas, certaines assurances peuvent vous rembourser l’intégralité de vos billets ou de votre hébergement, sans frais. Vous pouvez également la souscrire si vous réservez vos vacances en passant directement par une agence de voyage ou un tour-opérateur, mais aussi par l’assureur de votre carte bancaire si vous possédez une carte Visa ou Mastercard. Gardez un œil sur les clauses en petits caractères pour ne pas être surpris en cas de pépin.

Autre critère auquel vous devez faire attention : comme le révèlent nos confrères de Libération, “quasiment aucun contrat ne propose une compensation financière si l’annulation de votre séjour est simplement motivée par un durcissement des mesures sanitaires“. Pensez donc à bien vous renseigner et à calibrer votre séjour en fonction des mesures de test et de quarantaine appliquées par votre pays de destination. Seules des raisons fortes, comme une recrudescence vraiment violente du virus à destination ou l’interdiction d’entrée aux voyageurs français, peuvent constituer des motifs valables donnant lieu à un remboursement.

Pensez à prendre une assurance Covid

Pandémie oblige, nombre sont les compagnies d’assurance à proposer aux voyageurs une assurance voyage Covid-19. En fonction des entreprises, celle-ci couvre et propose des remboursements en cas d’annulation du voyage pour cause de contraction du virus, de rapatriement, ou de retour anticipé, toujours pour cause de coronavirus. Elle peut également prendre en charge tout ou une partie de vos frais médicaux ou d’hospitalisation sur place. Comme énoncé plus haut, l’essentiel de ces contrats d’assurance Covid refusent de prendre en charge les frais d’annulation en cas de confinement, couvre-feu ou quarantaine imposés dans le pays de destination. À noter qu’ils ne prennent pas non plus en charge les tests PCR ou antigénique que vous pouvez être amené à réaliser sans ordonnance. Ces derniers sont aux frais des voyageurs.

Pour bénéficier des avantages dans le cas où votre santé ou celle de l’un de vos proches serait mise en péril pendant votre voyage, pensez à demander à votre assureur de bien stipuler sur l’attestation qu’il y a une prise en charge de la Covid. Et si vous vous y prenez à la dernière minute, sachez que certaines compagnies aériennes proposent des assurances voyage Covid qui couvre les frais médicaux et d’hébergement (si vous devez vous soumettre à des mesures de quarantaine). C’est le cas notamment de Royal Air Maroc, Ethiopian Airlines, Fly Dubai, ou encore Emirates. Vous pouvez vous renseigner auprès des autres compagnies qui en proposent également en options payantes, afin de voir si les conditions proposées vous conviennent.

Quels sont les pays dans lesquels on ne peut pas voyager sans assurance ?

Plus d’une trentaine de pays à travers le monde exigent des voyageurs qu’ils présentent une assurance voyage portant la mention “Covid” pour passer la frontière. Nos confrères du Figaro ont établi une liste de 34 pays dans lesquels elle est obligatoire. On y retrouve : les Seychelles, le Brésil (sauf pour les visites de moins de 90 jours), la Russie, le Bénin, la Thaïlande, les Philippines, la Chine, le Liban, les Bahamas, ou encore l’Arabie Saoudite. Selon le site Tour du mondiste, certains imposent également un seuil, avec des assurances couvrant les frais de santé en cas de contamination, de rapatriement ou de décès qui vont de 5000 $ à 30.000 $. D’autres demandent à ce que la demande d’assurance soit faite en même temps que celle du visa si le voyageur en a besoin pour entrer dans le pays. Enfin, certaines destinations comme Aruba, la Jamaïque, le Sri Lanka et l’Ukraine demandent à ce que l’assurance soit souscrite sur leur territoire ou auprès d’une entreprise locale. Pensez à bien vérifier les spécificités du pays avant de faire vos valises pour éviter les mauvaises surprises.

A lire aussi :

⋙ Faut-il un test PCR pour prendre le train ?

⋙ Le pass sanitaire finalement obligatoire à l’hôtel et au camping

⋙ Covid-19 : ce qu’il ne faut surtout pas oublier avant de partir en voyage en Europe

Source: Lire L’Article Complet