Crèches fermées : télétravail, chômage partiel et nounou

Les crèches ferment pour trois semaines en France, a annoncé Emmanuel Macron. Les parents peuvent bénéficier du chômage partiel, mais nombre d’entre eux sont déjà à la recherche d’un plan B.

  • Crèches fermées : à partir de quand ?
  • Crèches fermées télétravail
  • Crèches ouvertes pour qui ?
  • Garde d’enfants grands-parents
  • Assistantes maternelles
  • Crèches fermées nounou

Les crèches ferment pour une durée de trois semaines a annoncé Emmanuel Macron ce 31 mars, tout comme les écoles primaires, les collèges et lycées. Cette fermeture des établissements scolaires débutera “la semaine prochaine” a précisé le président, soit dès le 5 avril. Cette date étant un lundi de Pâques, jour férié, il faut donc prendre en compte une fermeture dès le mardi 6 avril. Si vous avez des enfants plus grands, le calendrier scolaire est adapté. Les élèves suivront les cours à distance la semaine du 5 avril, puis aurons deux semaines de vacances, pour reprendre en présentiel le 26 avril pour les primaire, et le 3 mai pour les collégiens et lycéens.

Crèches fermées : comment gérer le télétravail ? 

Les parents d’enfants de moins de 16 ans qui ne peuvent télétravailler, peuvent demander à leur employeur de bénéficier de l’activité partielle durant la période de fermeture de la crèche. Il n’y a en revanche pas de limite d’âge pour les enfants en situation de handicap. Rappelons que seul l’un des deux parents y a droit.

  • Chômage partiel des parents : que faire si l'école ferme ?

    Les crèches, écoles, collèges et lycées ferment pour trois semaines. Les parents d'enfants de moins de 16 ans qui doivent rester à la maison pour garder les enfants, et qui ne peuvent télétravailler peuvent bénéficier du chômage partiel. Explications.

Dans quels cas les crèches pourront-elles accueillir les bébés ?

Comme lors du confinement du mois de mars 2020, les crèches pourront tout de même accueillir certains enfants. Notamment ceux des personnels soignants, et de quelques autres professions, ainsi que les enfants en situation de handicap. L’an dernier, les parents prioritaires étaient les suivants : 

  • Le personnel des établissements de santé (hôpitaux, cliniques, maternités…),
  • Le personnel des établissements sociaux et médico-sociaux travaillant en EHPAD et EHPA, établissements pour personne handicapées, services d’aide à domicile, services infirmiers d’aide à domicile, lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé, nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus et établissements d’accueil du jeune enfant maintenus ouverts.
  • Les professionnels de santé libéraux : médecins, sages-femmes, infirmières, ambulanciers, pharmaciens et biologistes.
  • Le personnel de crèche chargé d’accueillir en urgence les enfants des soignants ainsi que les enfants dont les parents sont enseignants, 
  • Les parents isolés et familles monoparentales,
  • Les services de l’Etat chargés de la gestion de l’épidémie au ministère des Solidarités et de la Santé, en Agences régionales de santé et dans les préfectures.
  • Les professionnels exerçant dans les établissements et services départementaux, publics et associatifs de protection de l’enfance et de protection maternelle et infantile font désormais partie des personnes prioritaires pour bénéficier de la garde d’enfants, de l’accès aux écoles et collèges, de l’accueil en crèche et de la scolarisation de leurs enfants.

Garde d’enfants : peut-on confier ses enfants aux grands-parents ?

Ce 1er avril, le Premier ministre Jean Castex a précisé qu’il y aurait une tolérance pour les déplacements entre les régions jusqu’au 5 avril, lors du week-end de Pâques, pour permettre aux Français de s’organiser et éventuellement se confiner ailleurs. Les déplacements seront ensuite limités à 10 km dans toute la France, excepté pour des motifs familiaux ou impérieux. Il sera donc possible “d’accompagner ou aller chercher un enfant chez un parent, un grand-parent ou un proche” en se munissant d’une attestation dérogatoire signée. 

  • Déplacements en famille : motif familial et garde d'enfants

    Les mesures appliquées dans les départements sous vigilance renforcées sont étendues à tout le territoire pour 4 semaines, avec un couvre-feu à 19h et une limitation des déplacements à moins de 10 km. Grands-parents, garde-d'enfant, on fait le point sur les attestations et les déplacements avec les enfants.

Les assistantes maternelles pourront-elles garder les enfants ?

Le gouvernement n’a pas encore donné de précisions quant aux conditions d’accueil des assistantes maternelles. Mais lors du précédent confinement en mars dernier, les bébés pouvaient être accueillis à domicile. 

Crèches fermées : les parents cherchent une nounou

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Depuis les annonces de fermetures de crèches et d’écoles, les parents cherchent un plan B. Suite aux annonces d’Emmanuel Macron ce 31 mars, le site Yoopies a observé un pic de trafic de 120% entre 20h et minuit. L’avancement des vacances scolaires d’une semaine chamboule en effet les plans des familles. Les parents doivent gérer le télétravail et les enfants à la maison, et les centres de loisirs sont fermés.

Source: Lire L’Article Complet