Démarchage téléphonique : 5 réflexes pour ne plus se faire harceler

Outre la loi promulguée cet été qui devrait nous protéger, 5 conseils supplémentaires pour vous débarrasser des démarchages téléphoniques intempestifs.

Restez informée

1. Outre Bloctel, inscrivez-vous sur la liste rouge. Ainsi que sur la liste orange, destinée à éviter ce type de démarchages. Si leur efficacité laisse à désirer, au moins, c’est une première défense !

2. Lors d’un achat sur internet, on vous suggère de donner votre accord sur le partage de vos données « avec des tiers » ? Refusez. De même, en boutique, on vous demande souvent au moment de passer en caisse votre numéro de portable et votre mail, notamment afin d’établir une carte de fidélité. À cette étape, signifiez votre refus d’être contactée à des fins commerciales.

3. Téléchargez sur votre téléphone mobile une des applications anti-démarchage, qui identifiera pour vous les numéros indésirables. Qu’elles se nomment Orange Téléphone, Smart Call, Truecaller, Calls Blacklist, Hiya, Should I Answer, Call Blocker Free, Bloqueur appel, Anti Nuisance ou encore Whoscall, sur Android comme sur IOS, elles sont légion. Pour la choisir, fiez-vous aux commentaires des utilisateurs.

4. Vous participez à des concours ? Ou vous êtes fan de sites spécialisés dans les promotions ? En vous inscrivant, vous entrez directement dans les fichiers des démarcheurs. Créez-vous une adresse mail spécifique, et ouvrez une ligne téléphonique dédiée. Au moins, quand ça sonnera vous saurez pourquoi !

5. On vous démarche toujours ? Aux prochains appels, exigez qu’on supprime votre numéro des bases de données. Si l’entreprise ne s’exécute pas, adressez une plainte à la Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés). Fin 2019, celle-ci a fait condamner à 500 000 euros d’amende une société d’isolation qui avait refusé d’accéder à cette demande.

Une loi de bon aloi

Principale mesure instaurée par la loi du 15 juillet 2020, l’interdiction de toute prospection téléphonique pour les travaux de rénovation énergétique. Concernant les autres secteurs, les démarcheurs passant outre la liste Bloctel et ses inscrits seront eux aussi très lourdement condamnés. Par ailleurs, un décret devrait bientôt définir les créneaux (jours, horaires et fréquence) au cours desquels ces communications seront autorisées.

Notez que les propositions venant de sociétés dont vous êtes déjà clients ne sont pas concernées : votre opérateur internet ou votre assureur pourront toujours vous proposer des offres même si vous êtes inscrits sur Bloctel.

A lire aussi :

⋙ Démarchage téléphonique : vers la fin du harcèlement ?

⋙ Numéros surtaxés : comment les reconnaître ?

⋙ Démarchage téléphonique abusif, la France dit stop !

Source: Lire L’Article Complet