Des tensions sur le tournage de « Rust » avant le tir mortel d’Alec Baldwin

L’enquête sur le décès d’une directrice de la photographie aux Etats-Unis, tuée par un tir
d’Alec Baldwin lors
du tournage d’un western, se poursuivait samedi. La procureure Mary Carmack-Altwies avait indiqué la veille dans un communiqué « ne pas savoir » à ce stade de l’enquête si « des poursuites seraient engagées ». Toutefois, la tension semblait régner sur le tournage avant l’accident mortel. D’après Variety, six membres de l’équipe technique du film avaient quitté le plateau plusieurs heures avant le drame pour protester contre leurs conditions de travail.

Par ailleurs, le Los Angeles Times rapporte que deux autres coups de feu accidentels avaient été tirés samedi dernier par la doublure cascade d’Alec Baldwin. Un membre de la production, alarmé, a alors envoyé un SMS à l’un des responsables du tournage. « Nous avons maintenant eu trois décharges accidentelles. C’est super dangereux », avait-il écrit selon une copie du message examiné par le Times.

« Cet enfoiré d’assistant réalisateur… Il est censé vérifier les armes »

Un appel téléphonique, réalisé par une femme membre de l’équipe de tournage au 911, numéro d’urgence des services de secours, semble par ailleurs confirmer l’existence de tensions sur le tournage. Questionnée par l’opératrice du 911 sur la présence de balles réelles dans l’arme, cette femme non identifiée a ainsi répondu, selon l’enregistrement rendu public : « Je ne peux pas vous dire… Et cet enfoiré d’assistant réalisateur qui m’a crié dessus au déjeuner, (…) il est censé vérifier les armes, il est responsable de ce qui se passe sur le plateau. »

« Bien que nous n’ayons été informés d’aucune plainte officielle concernant la sécurité des armes ou des accessoires sur le plateau, nous procéderons à un examen interne de nos procédures pendant l’arrêt de la production », a déclaré Rust Movie Productions dans un communiqué.

Source: Lire L’Article Complet