Emphysème pulmonaire : quelle est cette maladie dont souffre le chanteur Renaud ?

Le chanteur Renaud est sorti de la clinique dans laquelle il était hospitalisé depuis quelques jours à cause d’un emphysème pulmonaire. Quelle sont les particularités de cette maladie respiratoire chronique ?

  • Renaud

Le 9 octobre dernier, le chanteur Renaud a été hospitalisé à la clinique du Pic Saint-Loup située à Saint-Clément-de-Rivière, près de Montpellier, pour soigner un emphysème pulmonaire.

Selon son frère David Séchan, il en est sorti mercredi 14 octobre. “On annonce la mort de Renaud ou son cancer tous les tournants de lune. Mais je peux vous dire qu’il va bien. Il sort d’une cure de remise en forme, parce qu’il fume énormément, il s’épuise à ne pas bouger. Pendant cette cure, on l’a forcé à faire du sport, notamment de la natation. Il est sorti mercredi et je lui ai parlé au téléphone : il va essayer de baisser sa consommation de tabac, a-t-il affirmé.

En avril dernier, le chanteur Christophe était décédé des suites d’un emphysème. Mais de quoi s’agit-il ?

L’emphysème provoque des difficultés respiratoires

L’emphysème est une maladie respiratoire chronique qui se caractérise par la destruction des alvéoles, des petites cavités situées dans les poumons qui permettent les échanges d’oxygène et de gaz carbonique entre l’air et le sang. En cas d’emphysème, ces échanges ne se font plus normalement, ce qui provoque des difficultés respiratoires.

Auparavant, le terme “emphysème” était employé seul, mais il est aujourd’hui inclus dans le terme générique “BPCO” : la broncho-pneumopathie chronique obstructive. Cette maladie se caractérise par “un rétrécissement (blocage ou obstruction) persistant des voies respiratoires, associé à un emphysème, une bronchite chronique ou les deux”, peut-on lire sur le site du Manuel MSD. L’emphysème est considéré comme le stade ultime de la BPCO.

BPCO et emphysème : comment reconnaître les symptômes ?

En France, 3,5 millions de personnes sont touchées par la BPCO. Le tabagisme en est la principale cause : plus de 80% des cas lui sont attribuables. Cette évolue progressivement et ses symptômes ne sont pas spécifiques, ce qui peut rendre le diagnostic difficile. “Le plus souvent, les manifestations de l’emphysème se résument à celles de la BPCO”, est-il précisé sur le site de la Fondation du souffle. Il s’agit :

  • d’une toux chronique ;
  • d’expectorations, autrement dit une expulsion par la toux de sécrétions ;
  • d’un essoufflement.

Le diagnostic de la BPCO repose sur l’interrogatoire du patient, mais aussi sur la réalisation de tests respiratoires comme la spirométrie. Cet examen consiste à souffler dans un tube relié à un appareil dédié. L’objectif ? Mesurer la quantité d’air contenue dans les poumons ainsi que le débit de l’air expulsé au cours d’une expiration dite “forcée”. Une radiographie pulmonaire est également prescrite pour vérifier la présence ou non d’éventuelles lésions.

Comment traiter cette maladie ?

Le premier traitement contre la BPCO et donc l’emphysème est l’arrêt du tabac. Aucun médicament ne permet de soigner cette maladie, mais certains peuvent en soulager les symptômes tels que l’essoufflement. C’est notamment le cas des bronchodilatateurs.

Dans de rares cas, un traitement chirurgical peut être proposé : la chirurgie de réduction de volume pulmonaire ou la transplantation pulmonaire. “Ces deux opérations ne s’adressent en fait qu’à une faible minorité de patient-e-s emphysémateux, même à un stade très avancé de leur maladie”, est-il précisé sur le site du Centre hospitalier universitaire vaudois de Lausanne (Suisse).

A lire aussi :

⋙ Emphysème pulmonaire : les causes, les symptômes et les traitements existants

⋙ Renaud à l’hôpital : sa famille donne les vraies raisons

⋙ Renaud hospitalisé : sa fille Lolita Séchan annonce une mauvaise nouvelle à ses fans

Nos meilleurs conseils chaque semaine par mail pendant 2 mois.
En savoir plus

Source: Lire L’Article Complet