Éric Zemmour quitte CNews, on vous explique pourquoi

Futur candidat à l’élection présidentielle ? Cette possibilité a poussé le chroniqueur de CNews à quitter son poste.

La semaine dernière, le CSA a demandé de décompter le temps de parole d’Éric Zemmour dans les médias, notamment chez CNews où il est chroniqueur. La raison ? Il pourrait “être regardé dorénavant (…) comme un acteur du débat politique national”, puisqu’il est un possible candidat à l’élection présidentielle. Ce matin, CNews a publié un communiqué de presse : “Bien qu’Éric Zemmour ne se soit pas déclaré candidat à l’élection présidentielle qui aura lieu dans sept mois, le CSA, par sa décision du 9 septembre, contraint CNews et Éric Zemmour à ne pas pouvoir continuer l’émission qu’ils faisaient ensemble. La chaîne d’information CNews regrette une telle décision, qui prive des millions de téléspectateurs des interventions du chroniqueur, a écrit la chaîne. Un choix que regrette le chroniqueur.

Présidentielle : CNews met fin aux chroniques du possible candidat Eric Zemmourhttps://t.co/Wck6DDK5DA pic.twitter.com/nfb9EHF1ML

Très affecté par son éviction de l’émission “Face à l’Info”, dont il était le chroniqueur “star”, Éric Zemmour a fait part de son ressenti : “J’ai vraiment beaucoup de vague à l’âme… C’est la fin de deux ans d’une aventure extraordinaire, d’une aventure surtout amicale”. Il a poursuivi : “J’ai découvert des gens merveilleux, c’était la cour d’école pour moi. On dit toujours qu’on n’a plus d’amis après l’adolescence et j’ai découvert que c’est faux, qu’on peut aussi en avoir à l’âge mûr”, a rajouté l’éditorialiste. S’il n’a pas hésité à montrer sa tristesse, il a également fait part de sa colère: Je pense que c’était inévitable. Je pense que le CSA l’a fait exprès, l’a fait volontairement. Et après mûre réflexion, on a bien compris que c’était la seule solution raisonnable. Quand on ne peut pas résister, il faut rompre et résister ailleurs”, a-t-il ajouté. Une déclaration qui laisse penser que le chroniqueur se lancera sûrement dans la course de 2022…

« J’ai beaucoup de vague à l'âme ce matin », Eric Zemmour dans #HDPros pic.twitter.com/BjfCj4ryNw

Le pouvoir en a rêvé, le CSA l'a fait. Le CSA nous contraint à arrêter l'émission. Ci-gît le débat public. pic.twitter.com/xug9XNSExG

Source: Lire L’Article Complet