Et si l'un des moyens de préserver sa santé mentale durant le confinement était… de jouer aux jeux vidéo ?

Et si pour passer le temps, mais aussi pour prendre soin de vous, vous jouiez au jeux vidéo pendant ce confinement ? Car d’après une étude réalisée par les chercheurs de la prestigieuse université d’Oxford (États-Unis), relayée par l’agence de presse AP ce lundi 16 novembre 2020 et publiée sur PsyArXiv Preprints, cette activité pourrait grandement améliorer votre santé mentale. Et même, vous rendre plus heureux !

Des jeux de gestion apaisants

Pour parvenir à cette conclusion, à l’encontre à ce que l’on a l’habitude d’entendre, les scientifiques ont étudié les effets de deux jeux vidéo particulièrement populaires sur leurs joueurs : Animal Crossing: New Horizons— lancé pendant le premier confinement et en passe de devenir l’un des plus achetés de la Nintendo Switch — et “Plants vs Zombies: Battle for Neighborville” d’Electronic Arts, disponible sur plusieurs plateformes.

Leurs développeurs ont partagé des données anonymes sur les habitudes de certains joueurs. Parallèlement, les chercheurs ont interrogé ces 2.756 amateurs d’Animal Crossing et 518 de Plants vs. Zombies sur leur quiétude au quotidien. Et il s’est avéré que, “contrairement aux craintes répandues selon lesquelles un excès de temps passé à jouer mène à une addiction et à une santé mentale affectée, nous avons trouvé une petite corrélation entre le jeu et le bien-être, résument les auteurs de l’étude.

Des alternatives en ces temps durs

S’ils sont d’un genre différent, les deux jeux possèdent tous les deux des graphiques colorés et enfantins. Ils ne sont d’ailleurs pas connus pour leur violence ou leur incitation à dépenser de l’argent, bien au contraire. D’après les chercheurs, ces résultats positifs sur la santé mentale des joueurs pourraient finalement être expliqués par les “expériences de compétence et de connexion sociale avec les autres” offertes par les deux univers, grâce à des connexions en ligne notamment.

Nos résultats confortent l’idée que les jeux en ligne offrent une alternative satisfaisante aux rencontres en face à face en cette période exceptionnelle, estime dans le communiqué Matti Vuorre, l’un des auteurs de l’étude.

L’accent ayant été mis sur seulement deux titres, les scientifiques ne peuvent toutefois tirer des conclusions générales sur l’impact d’autres genres de jeux vidéo. De précédentes recherches avaient déjà montré que, s’ils peuvent être à l’origine d’une addiction, ces derniers ont aussi du bon. Faire une partie de Tetris, par exemple, permettrait de lutter contre l’anxiété. Découvrez, au contraire, la liste des jeux les plus stressants dans cet article.

Et si vous souhaitez vous y (re)mettre, voici les 10 jeux que vous allez enfin avoir le temps de finir pendant le confinement.

Source: Lire L’Article Complet