Fesses rouges, irritées : 10 astuces pour soulager l'érythème fessier de bébé

Cette inflammation apparaît du fait d’un contact prolongé de la peau avec une couche souillée par l’urine ou les selles. Les conseils du pédiatre pour soulager bébé.

Restez informée

Très courant chez les bébés avant 2 ans, les fesses rouges et irritées sont le signe d’un érythème fessier. “Le mieux serait de laisser le bébé le plus longtemps les fesses à l’air, idéalement sans couche“, explique en souriant Toubib, médecin pédiatre, auteur de “Urgences or not urgences” aux ed. First, et de la page Facebook “To be or not toubib”. Dans la couche, un milieu fermé, la peau macère avec l’urine ou les selles ce qui provoque l’érythème fessier. Les bons réflexes.

4 remèdes pour soigner l’inflammation

Une crème à base de cuivre ou de zinc. A chaque change, vous pouvez appliquer une crème protectrice, à base de zinc ou de cuivre (Aloplastine, Dermalibour (A-Derma), Cicalfate, Oxyplastine…). Ces actifs aident à la cicatrisation et peuvent être utilisés aussi en prévention, avant que les fesses soient irritées.

Le lait maternel. Chez les femmes qui allaitent, le pédiatre conseille d’appliquer sur les plaies du lait maternel, riche en anticorps et connu pour ses propriétés réparatrices et apaisantes.

Le permanganate de potassium. Si la crème ne suffit pas, vous pouvez essayer un bain de siège au permanganate de potassium. Délivré uniquement sur prescription médicale, il s’agit d’un sachet à diluer dans l’eau. Son action antiseptique permet de freiner l’inflammation au niveau des fesses. Le pédiatre conseille de l’utiliser dans une bassine afin d’éviter une coloration persistante en bleu de la baignoire. A renouveler tous les jours jusqu’à ce que l’inflammation disparaisse.

La fluorescéine. Si la peau est à vif ou suintante, il est nécessaire d’assécher la plaie pour éviter la surinfection. Dans ce cas-là, appliquez de la fluorescéine sur les plaies à chaque change.

Change : 6 conseils pour éviter les irritations

– Changez la couche dès qu’elle est souillée et au minimum 6 fois par jour pour éviter la macération.

– Utilisez un savon doux et un gant de toilette non rêche, lavé à 60°C (n’utilisez pas le même pour deux enfants).

– Si vous utilisez des lingettes nettoyantes, pensez à bien les rincer pour enlever les résidus de produit.

– Nettoyer le plus soigneusement dans les plis, d’avant en arrière.

– Séchez doucement en tamponnant.

– Évitez le talc qui forme de fines particules.

Quand s’inquiéter ?

Si de petites vésicules apparaissent dans les plis, si la plaie devient suintante, purulente, si de petits dépôts blancs apparaissent, il faut consulter. Il pourrait s’agir d’une infection bactérienne, virale ou d’un champignon.

A lire : Urgences or not urgences, to be or not toubib, ed. First

A lire aussi :

⋙ Fièvre, douleurs, chute : quand faut-il emmener son enfant aux urgences ?

⋙ 12 remèdes à piquer aux mamans du monde pour soulager les bobos de bébé

⋙ Donner des probiotiques à un bébé, est-ce vraiment utile ?

Source: Lire L’Article Complet