Fishbach, en concert au MIDI Festival à Hyères

Elle est allée très haut, très vite et très fort. Chanteuse remarquée, actrice tout autant dans la série Vernon Subutex, égérie, la jeune femme qui a fêté ses 30 ans l’année dernière a eu besoin de se recentrer.

Alors pour sortir son deuxième album, Avec Les Yeux, en début d’année, elle est retournée vivre dans ses Ardennes natales, avec ses textes et son chien. Un nouveau départ, ou presque pour Flora Fishbach : « Le monde de la musique a changé, le monde a changé donc il faut en créer un nouveau mais aussi ne pas oublier ce qui était bon dans l’ancien : le partage, la liberté, l’audace… « 

« Il ne faut pas perdre ses premières amours, et pourquoi on a choisi ce métier qui n’est pas toujours facile. »

à franceinfo

Il y a cinq ans, sa patte musicale admettant guitare et synthétiseurs, entre rock et variété assumée, en avait fait une nouvelle venue acclamée, révélée aux Trans Musicales de Rennes. Elle n’a pas changé d’idée : « Cela n’existe plus trop, le bon goût« .

Ainsi, lancée sur la route des festivals, Fishbach profite : « Beaucoup d’artistes ont besoin de retrouver les autres et une vie normale, parce que quand on était enfermés, on ne pouvait parler que de soi-même, on n’avait plus rien à raconter. Alors là, on va avoir des choses à se raconter !« 

Et avant un Olympia attendu à la rentrée, sur scène cet été, Fishbach retrouve un public fidèle, qui ne l’avait vraiment pas oubliée.

Fishbach, en concert le 24 juillet au MIDI Festival à Hyères, puis en tournée à l’automne avec un passage par Paris, et l’Olympia le 30 novembre.

Source: Lire L’Article Complet