Fortnite, LoL, Overwatch… Le récap esport de la semaine du 27 septembre

On revient sur les infos les plus importantes de la semaine côté esport, avec notamment de gros soupçons de triches sur Fortnite et les FNCS, ou encore de nombreux changements pour la saison prochaine de la LFL. 

Fortnite : de nombreux joueurs boudent les FNCS à cause de la triche

Ce week-end eut lieu une session test des FNCS de Fortnite, et cette dernière ne s’est pas extrêmement bien déroulée. En effet, de nombreux tricheurs ont pu envahir la compétition, ce jusqu’en finale et malgré le fait qu’il n’y ait pas de cashprize ni d’enjeu réel. Par exemple, certains joueurs avaient la capacité de ranimer des alliés instantanément, ce qui leur offrait un avantage considérable. En réponse, de nombreux joueurs et organisations ont demandé un report de la session avant d’être ignorés par Epic Games. Ainsi, certains ont tout simplement décidé de boycotter les FNCS en protestation.

Pas mal de changements en LFL

Le championnat de France de League of Legends risque d’être pas mal chamboulé en 2022. En effet, le tournoi de barrage d’accession à la première ligue, disputé par les deux meilleures équipes de division 2 et les deux moins bonnes équipes de la LFL a eu lieu cette semaine. Résultat : Izi Dream et MCES, les deux équipes de LFL, ont été reléguées face à Oplon et Elyandra, qui rejoignent ainsi la première ligue !

Les Shanghai Dragons remportent la quatrième saison de l’Overwatch League

Si l’Overwatch League est beaucoup moins populaire qu’elle le fut, elle n’en reste pas moins une compétition très disputée entre de nombreuses équipes de qualité. Ainsi, San Francisco Shock, qui a gagné les deux derniers titres sur l’Overwatch League, se sont cette fois-ci perdus en quarts de finale. C’est finalement l’équipe chinoise Shanghai Dragons (avec un effectif 100% coréen) qui a remporté le tournoi, en s’imposant sur le score imparable de 4-0 en finale face à Atlanta Reign.

Les IEM Automne, dernière chance de se qualifier au Major de CS Go

Les IEM Automne sont la dernière phase de qualifications pour le Major de Counter Strike. Débutés depuis mercredi dernier, ils sont la dernière occasion pour de nombreuses équipes de se faire une place parmi le prestigieux roster du Major qui aura cette année lieu à Stockholm. A l’entrée du tournoi, seule une équipe a déjà son ticket pour la compétition : les numéro 1 mondiaux de Na’Vi. Parmi les équipes attendues en France, on note celles de Vitality et G2, qui avec leur 3e et 4e place mondiale n’ont pas besoin de grand chose pour se qualifier. Une compétition qui s’achèvera le 10 octobre prochain.

Source: Lire L’Article Complet