Gamer ID : Rekkles, une légende de l'esport international en direction vers la France

De son vrai nom Martin Larsson, Rekkles fait beaucoup parler ces derniers temps. L’ex FNATIC puis G2 rejoint cette année la Karmine Corp pour le plus gros transfert de l’histoire de la LFL. L’occasion de revenir sur la carrière du prodige de 25 ans. 

Si l’on parle beaucoup des créateurs de jeux parmi les personnalités les plus importantes dans l’industrie vidéo-ludique, il est néanmoins vrai que depuis quelques années, les joueurs eux-mêmes peuvent devenir de véritables célébrités dans leur domaine. Qu’ils soient streamers (comme on a déjà pu l’aborder avec XQC ou Dr Disrespect) ou extrêmement talentueux à leur jeu de prédilection, les joueurs gagnent véritablement en influence depuis le début des années 2010. Aujourd’hui, nous allons revenir sur l’histoire d’un joueur qui a marqué l’histoire de la scène League of Legends, et qui ne cesse de faire parler de lui depuis quelques jours : le suédois Rekkles.

Rekkles est connu comme un des Carry AD les plus performants au monde. Pour rappel, le Carry AD est un des 5 rôles jouables dans une équipe de League of Legends, correspondant dans son cas à un personnage plutôt offensif. Martin Larrson fait partie des rares européens à être parvenus à se hisser en finale des Worlds Championships de LoL en 2018 avec FNATIC. Une finale qu’il n’a malheureusement pas su remporter. Parmi le palmarès impressionnant du joueur, on note par ailleurs une première place lors de la Dreamhack Winter en 2012, l’EU LCS Spring/Summer en 2014, 2015, 2018, une première place au Rift Rivals 2019 NA/EU… Sans compter évidemment cette seconde place aux Worlds de 2018.

C’est d’ailleurs le seul titre qui manque au joueur : celui de champion du Monde. Ainsi, après un passage rapide chez G2 cette année (les éternels rivaux de FNATIC), Rekkles a surpris tout le monde cette année en annonçant son arrivée chez la Karmine Corp, la fameuse équipe française qui évolue en LFL (la ligue nationale). Si ce passage lui enlève toute possibilité de jouer les Worlds l’an prochain, il mise néanmoins sur l’avenir : dès 2023, des places en LEC (la ligue européenne dans laquelle a évolué Rekkles depuis le début de sa carrière) devraient se libérer, dont une pour la Karmine Corp si elle continue à avoir de bons résultats. Et ça tombe bien : les patrons de la KC, Prime et Kameto, ont le même but que Rekkles, à savoir celui de gagner les Worlds un jour.

Source: Lire L’Article Complet