Georges Brassens, chanteur modèle

On peut être amoureux de Brassens et être un peu surpris de l’entendre invoquer sur du hip hop. Pourtant, Médine n’a jamais caché son admiration, voire sa reconnaissance envers Georges Brassens – et c’est instructif puisque l’on célèbre ces jours-ci à la fois le centenaire de sa naissance et le quarantième anniversaire de sa mort. Si ses amis ont pris l’habitude de l’appeler « le bon maître », malgré son refus obstiné de faire école et d’avoir des disciples, c’est aussi parce que Brassens est d’une influence énorme sur tant d’artistes qui, ensuite, ne se privent pas de parler de lui dans leurs propres œuvres. Renaud, par exemple, qui avait demandé un autographe à Georges Brassens quand il avait une dizaine d’années, et qu’il cite en premier quand il décrit son bistrot préféré, mais que l’on croise encore d’autres fois dans ses chansons.

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end,  vous entendez des extraits de :

Médine, Brassens, 2018

Renaud, Mon bistrot préféré, 2006

Renaud, Les Cinq Sens, 2006

Renaud, La vie est moche et c’est trop court, 2016

Maxime Le Forestier, La Visite, 1988

Joël Favreau, La Visite, 2001

Marc Lavoine, C’est ça la France, 1996

Despo Rutti, Frelos, 2016

Patrick Bruel, Où sont les rêves, 2006  

Lino, Le Flingue à Renaud, 2014

Grand Corps Malade, Acouphènes, 2017

Joe Dassin, Mes plus belles années, 1973

Pierre Louki, Allô, viens je m’emmerde, 1991

Pierre Louki, On n’était pas faits pour que tu nous laisses, 2004

Vous pouvez également suivre l’actualité de cette chronique sur Twitter.

Souvenez-vous : pendant l’été 2019, La Playlist de Françoise Hardy a été une traversée du bagage musical d’une autrice, compositrice et interprète considérée comme l’arbitre des élégances de la pop en France.

En juillet et août 2017, nous avions passé Un été en Souchon, pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chansonexploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson françaisecoédité par Plon et franceinfo. 

Source: Lire L’Article Complet