Gérald Darmanin : Après les vives critiques de Sandrine Rousseau, il s'en prend à la candidate écologiste

En interview sur Franceinter, le ministre de l’Intérieur a fait savoir son agacement concernant les propos de Sandrine Rousseau et n’a pas hésité à la menacer de publier leurs conversations privées. On vous explique la polémique. 

Dimanche dernier, Sandrine Rousseau, candidate à la primaire EE-LV a évoqué son “sentiment d’humiliation quand Emmanuel Macron a balayé d’un revers de main le mouvement de milliers de femmes dont [elle] faisait partie, qui luttaient contre les violences sexistes, en nommant à la tête de la police un ministre lui-même accusé de viol. Une attaque qui n’a pas plu au ministre de l’Intérieur, qui a, en effet, été visé par une enquête pour viol. En interview sur Franceinter ce matin, il a été interrogé par Nicolas Demorand et Léa Salamé sur cette affirmation et n’a pas hésité à proférer des menaces contre la possible candidate à l’élection présidentielle…

[email protected] répond aux critiques de Sandrine Rousseau lors du premier débat de la primaire écologiste : “Elle se caricature elle-même.” #le79inter pic.twitter.com/3yEA5F4OpK

“Madame Rousseau, elle n’avait pas la même vision de ma personne lorsqu’elle est venue me demander d’être nommée directrice de l’Institut régional d’administration de Lille, lorsque j’étais ministre de la Fonction publique”, a lancé Gérald Darmanin. “Et puis si elle le souhaite, on peut publier les demandes de rendez-vous et de nomination. Elle était très vexée que je ne la choisisse pas…”, a-t-il rajouté. “Vous la menacez de publier les textos qu’elle vous a envoyé ?”, a alors demandé Léa Salamé, une question à laquelle le ministre de l’Intérieur n’a pas daigné répondre. “Quand je vois ses déclarations publiques, j’ai bien eu raison de ne pas proposer sa nomination pour former de nouveaux fonctionnaires”, a-t-il lancé. Gérald Darmanin a également rappelé que la justice lui a “donné raison (…) par trois fois” en concluant “à l’absence totale d’infraction”. Pour le moment, Sandrine Rousseau n’a pas répondu à la polémique…

Source: Lire L’Article Complet